L’addiction aux jeux a été classifiée par l’Organisation mondiale de la santé comme étant un trouble de santé. Cependant,  les jeux se déclinent en diverses catégories. On peut citer les jeux d’argent, les casinos ou encore les jeux vidéo. Si pour ces derniers il n’y a pas besoin de beaucoup d’argent, les autres peuvent amener les joueurs à de graves problèmes.

Si vous entrez dans cette catégorie de personnes, il existe maintenant de nouveaux critères pour la dépendance au jeu. Ils ont été établis par l’OMS et peuvent aider les personnes confrontées à ce problème à comprendre leur situation.

Les enfants pourraient tomber dans le piège

L’Organisation mondiale de la santé a récemment annoncé que la dépendance au jeu serait ajoutée à la classification internationale des maladies. Les chercheurs craignent que cela ne devienne rapidement l’un des plus gros problèmes rencontrés par les enfants, en particulier parce que le temps d’activité est très limité lorsqu’on le consacre au jeu.

Voici une vidéo montrant les dangers liés aux jeux vidéo :

Le jeu peut être sédentaire. C’est l’un des principaux dangers, selon les experts. Les enfants jouent souvent seuls ou en petits groupes. Cela signifie qu’ils ne sont pas actifs, ce qui augmente le risque d’obésité chez les enfants et d’autres problèmes plus tard dans leur vie.

Les jeux limitent l’interaction

Selon d’autres spécialistes, les jeux vidéo réduisent les interactions personnelles, car on passe la majeure partie de notre temps devant un écran de jeu. Le développement émotionnel et social des enfants pourrait être affecté.

Cela réduit simplement le temps où les enfants interagissent avec d’autres personnes. D’autre part, les chercheurs ont également souligné que les jeux favoriseraient l’irritabilité, la négativité et l’impulsivité. Cependant, il faut faire la différence entre une addiction au jeu et jouer au jeu. La classification des troubles survient lorsque le jeu conduit à négliger les responsabilités, que ce soit à l’école ou au travail.

Source :

Local12

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline