Après avoir présenté Miskolc en Hongrie et Prague en Tchéquie, venons-en à une seconde capitale… Vienne. Poumon de l’Autriche, au bord du Danube, c’est une cité magnifique qui attire les visiteurs de tous les âges et de toutes les origines. Et cela se comprend !

Vienne, l’impératrice autrichienne

Non loin de la Slovaquie de Bratislava, de la Bohême méridionale de Brno et de la Hongrie nord-occidentale de Györ, Vienne est une somptueuse ville continentale. Forte de quasiment 2 millions d’habitants, l’architecture de son centre est remarquable. Ce prestige est dû au rayonnement d’une civilisation hors pair et de la gloire de la maison de Habsbourg.

Vienne est le nerf politique et économique de la petite Autriche actuelle. Son climat est en grande partie dicté par la présence du Danube, dans la continuité de la plaine hongroise, avec des hivers secs et rigoureux, un léger manteau de neige étant apprécié des touristes en raison du charme supplémentaire qu’il apporte aux monuments anciens. En attendant de pouvoir vous rendre physiquement en Autriche, voici une petite visite virtuelle de la capitale :

La population viennoise est très majoritairement autrichienne de souche. On y trouve cependant de solides minorités étrangères : près de 100 000 Serbes, 75 000 Turcs, 50 000 Allemands et presque autant de Polonais, 40 000 Bosniaques, 35 000 Ukrainiens, 30 000 Roumains, 25 000 Croates et quasiment autant de Hongrois, 20 000 Slovaques, 15 000 Russes… Bulgares, Macédoniens, Iraniens et Chinois sont également présents.

Que de choses à voir !

Sans conteste, Vienne est l’une des principales capitales culturelles du Vieux Continent. La valse est indéniablement attachée à cette région du Danube. La musique, avec l’opéra d’État, n’est pas la seule à y avoir ses gloires. Il faut encore y ajouter, entre autres disciplines artistiques, la peinture et la littérature. Le nom de Stefan Zweig, à lui seul, sera déjà assez parlant.

Les musiciens en auront cependant vraiment pour leur compte. De nombreux compositeurs de génie ont habité la ville, comme Gluck, Haydn, Salieri, Mozart, Beethoven, Schubert, Liszt, Brahms,  les deux Johann Strauss, Bruckner, Mahler ou encore Schönberg… Allez, enchantons-nous les oreilles avec une petite valse jouée le 1er janvier 2018 par l’orchestre philharmonique de Vienne :

Le touriste devra également visiter la Hofburg impériale avec l’immanquable musée Sissi. Ajoutez à votre parcours le musée local consacrée à l’histoire des arts ainsi que le muséum de Vienne. En outre, il y a carrément tout un « quartier » composé de musées. L’hôtel de ville, la cathédrale Saint-Étienne, l’église capucine où sont enterrés de nombreux Habsbourg, l’église Saint-Charles toute baroque, l’église Saint-Pierre représentant le style rococo… Que de monuments à voir absolument !

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline