La gastronomie française est très réputée, de même que la production viticole de l’Hexagone. Mais les plats et vins de qualité se multiplient encore dès lors que l’on importe des spécialités d’autres contrées… Espagne, Italie, Hongrie, Chili, Argentine, Californie, etc. : les possibles sont si nombreux qu’il devient difficile de tout maîtriser. Heureusement, un site Internet remarquable nous vient en aide pour accorder mets et breuvages : PlatsNetVins. Cela fonctionne même avec le chocolat !

Un principe simple

Le portail PlatsNetVins vous permet de trouver un accord mets-vin en renseignant soit un plat en particulier, soit une appellation spécifique. La base de données est extrêmement riche et permet de ne laisser de côté aucune spécialité. Dès la page d’accueil, la façon de procéder est très simple. Sachez aussi que pour une même pièce de poisson ou de viande, le vin conseillé sera différent en fonction de la sauce ou de l’assaisonnement. La CCI de l’Hérault avait produit en 2015 une vidéo pédagogique sur la science de l’accord entre mets et vins :

En renseignant un plat, un mets ou un ingrédient, on sera mis en présence d’une liste d’appellations classées du mieux au moins bien (mais toujours convenable). Un cœur distingue les « accords parfaits », placés en tête de première page, tandis que les internautes peuvent chacun laisser un « avis » détaillé sur une association en particulier.

Enfin, il est possible de créer un compte sur le site, gratuitement, pour y ajouter les vins composant sa cave personnelle. Cela permettra de les associer à chaque recherche si on souhaite ne faire qu’avec les moyens du bord…

Quelques exemples

Les accords les plus recherchés, d’un point de vue statistique, concernent la raclette, le foie gras, le saumon fumé (ou pas), le fromage, le poulet, la paella, la blanquette de veau et la tartiflette. Pour ne donner que quelques exemples, sachez que cette dernière s’accommodera à la perfection d’un blanc sec côtes-du-jura, de Savoie ou Bugey, châteauneuf-du-pape voire crozes-hermitage. Sans surprise, le foie mi-cuit sera parfait un grand nombre de vins blancs moelleux, mais encore mieux avec un médoc ou haut-médoc rouge, voire certains blancs secs de Loire : saumur, vouvray, jasnières, montlouis, savennières… Prenez-en également de la graine avec l’enseigne Nicolas :

En outre, le site est complété par un très bon guide des différents millésimes. Il y a également une présentation des meilleurs vins du monde entier. Enfin, des conseils sur le service sont prodigués : température, moment de servir tel type de vin (blanc, rosé, effervescent, rouge, sec, moelleux…). Ainsi, à titre d’exemple, sachez qu’en théorie le degré d’alcool doit être du plus bas au plus haut au cours du repas. De même, il vaut mieux aller du sec au sucré et du léger au corsé. Notre vie culinaire et digestive en sera facilitée d’autant !

Source :

PlatsNetVins

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline