Les hommes ressentent autant de pression que les hommes lorsqu’ils réalisent des interventions chirurgicales pour améliorer leur beauté. C’est ce qu’a confirmé Save Face, le registre national des professionnels qui effectuent ce genre d’opération. L’avertissement survient alors qu’une enquête suggère que près de 50 % des hommes âgés de 18 à 30 ans pourraient envisager de subir une telle opération.

Le gouvernement britannique est sur le point de lancer une campagne au Royaume-Uni pour lutter contre les traitements cosmétiques qui tournent mal. Un sondage a révélé que les implants abdominaux et le Botox étaient parmi les plus courants.

De plus en plus d’hommes ont recours à ces interventions

Save Face a affirmé que plus d’hommes que de femmes visitent actuellement leur site et que le nombre de plaintes de ces personnes a considérablement augmenté. Il y a une nette tendance chez les hommes qui recherchent ces opérations et les hommes qui souffrent de complications lors des traitements vont très mal.

Voici une vidéo montrant les risques d’une telle opération :

Les images sur les médias sociaux et les programmes télévisés sont en partie responsables du désir des hommes de changer de corps. Et il semble que l’objectif recherché par beaucoup  d’hommes de moins de 30 ans soit d’avoir des abdominaux parfaits.

Avoir des abdominaux impeccables

Dans le cadre du sondage auprès de 2 000 hommes et femmes, les répondants ont été interrogés sur la partie de leur corps qu’ils aimeraient le plus changer. Les choix les plus populaires parmi les hommes étaient leur ventre et leur poitrine.

Les hommes ont envie d’avoir des abdos parfaits. Toutefois, il n’est pas toujours facile pour eux d’en parler à ses proches. Pour les hommes, il y a toujours un obstacle à en parler ouvertement avec des amis, comme le feraient les femmes, ce qui peut les empêcher à commettre des actes répréhensibles et se tourner vers des praticiens peu scrupuleux.

Source :

BBC

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline