Alors que l’infertilité était considérée comme un problème féminin, c’est loin d’être le cas aujourd’hui. En fait, les difficultés de conception sont autant liées au facteur masculin que féminin. D’ailleurs, environ 9 % d’hommes sont touchés par ce problème. Compte tenu de la fréquence élevée d’infertilité masculine, il est important de reconnaître qu’un certain nombre d’activités peuvent affecter la fertilité d’un homme.

L’infertilité masculine peut être provoquée par de multiples facteurs, dont des problèmes de santé, des rapports sexuels difficiles et des effets environnementaux. Cela signifie que les habitudes changent, dans environ trois mois. Ils devraient s’attendre à voir des améliorations.

Prendre des traitements spécifiques

En ce qui concerne les traitements, il y a le bon et le mauvais. D’ailleurs, les distinctions ne sont pas toujours évidentes. Les patients sont souvent surpris d’apprendre que les suppléments ou les médicaments contenant de la testostérone abaissent en fait le nombre de spermatozoïdes.

Voici quelques produits pour augmenter votre taux de testostérone :

Même si la production de sperme est séparée de la production de testostérone, les deux systèmes sont interdépendants et il est possible qu’avec un usage prolongé, un homme peut réduire à zéro le nombre de ses spermatozoïdes. Cela ne signifie cependant pas que tous les suppléments sont mauvais.

Boire et fumer

On sait tous que fumer est malsain et que boire à l’excès n’est pas non plus une habitude. Mais en matière de fertilité, ces deux habitudes peuvent accentuer le problème. Les recherches ont montré que les spermatozoïdes des fumeurs présentaient des taux élevés de dommages au niveau de l’ADN, limitant ainsi les chances de fécondation.

Les hommes qui fument ont également un nombre de spermatozoïdes global plus bas, ce qui se traduit par une probabilité réduite de fécondation. De plus, si vous souhaitez devenir papa dans un proche avenir, vous devriez envisager de cesser de fumer ou de réduire vos habitudes, pas seulement pour des raisons de fertilité.

Source :

ASKMen

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline