Les hommes ont une corrélation positive plus forte entre la condition physique et la fonction cérébrale. De nouvelles recherches suggèrent que la relation entre la forme physique et cérébrale varie chez les personnes âgées en raison de leur sexe. La condition cardiorespiratoire est fonction de la qualité et de la qualité d’oxygène administré aux muscles pendant l’exercice.

L’exercice physique a aussi été associé à des modifications du tissu du cerveau et à une amélioration de la fonction cognitive à un âge plus avancé. Des études antérieures ont également montré que l’aptitude cardiorespiratoire était liée au fonctionnement du cerveau pendant les périodes de repos.

L’âge change bien des choses

La connectivité nerveuse dans le cerveau pendant le repos change avec l’âge. Ces changements peuvent affecter négativement la fonction cognitive. Toutefois, les chercheurs n’ont pas directement exploré les fondements neuronaux des relations entre l’exercice physique et le fonctionnement du cerveau chez les personnes âgées.

Voici quelques exercices à faire pour les personnes âgées :

Une recherche a permis d’étudier des groupes d’hommes et de femmes, tous deux âgés de 67 ans en moyenne. Les participants ont déclaré leur niveau d’activité physique quotidien typique. Les chercheurs ont enregistré la taille, le poids, l’âge, le sexe et la fréquence cardiaque au repos des participants, afin de déterminer leur condition cardiorespiratoire.

Les résultats des études

Selon l’étude récemment réalisée, le niveau cardiorespiratoire des hommes était supérieur à celui des femmes. Ce modèle de connectivité était plus robuste chez les femmes cependant et a été positivement associé aux fonctions exécutives, compétences qui permettent de se concentrer, d’être attentif et de gérer son temps.

Les niveaux de condition physique, par ailleurs, étaient plus fortement associés à l’amélioration du schéma d’efficacité cérébrale chez les hommes que chez les femmes. Ces découvertes selon lesquelles la condition cardiorespiratoire est liée au fonctionnement du cerveau de manière dépendante du sexe soulignent l’importance de considérer le sexe comme un facteur dans l’étude reliant l’exercice physique et la santé du cerveau chez les personnes âgées.

Source :

ScienceDaily

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +