Une étude a récemment été publiée concernant la toxicité de certains produits de soin pour enfants. Produits nettoyants, laits apaisants, couches-culottes… autant de produits indispensables pour l’hygiène de son enfant. Cependant, certains articles contiendraient des substances qui seraient dangereuses pour les bébés. D’ailleurs, de grandes marques sont concernées par ces problèmes.

Dans cette étude rapportée par « 60 millions de consommateurs », il y a de bonnes et de mauvaises nouvelles. Certains fabricants de couches qui étaient leaders en 2017 en termes de non-toxicité proposent par exemple aujourd’hui des produits comprenant des éléments toxiques.

Faut-il privilégier les produits de grande marque ?

Cette étude est une sonnette d’alarme pour les parents. En effet, ces derniers ont tendance à se tourner vers de grandes marques pour les produits hygiéniques de leurs bébés. Désormais, il est important de se poser des questions sur les articles vendus par des entreprises célèbres comme Mixa ou Nivea. Les experts y ont en outre découvert du phénoxyéthanol qui serait dangereux pour les bébés.

Ci-dessous une vidéo présentant ces produits :

Les grandes marques devraient inspirer de la confiance aux consommateurs. Les raisons de ces changements sont nombreuses. Les marques veulent probablement optimiser leurs profits ou ont changé de prestataires ou de matières premières.

Faut-il se fier aux étiquettes ?

L’étiquetage est un critère essentiel. Le problème est assez large pour les couches-culottes. En France, les marques ne sont pas obligées d’indiquer la composition exacte de leurs produits. Le manque de réglementation constitue donc un problème majeur.

Même si certaines marques fournissent plus d’informations concernant les substances composant leurs produits, d’autres ne le font pas. Les consommateurs doivent donc faire très attention et réaliser quelques recherches sur Internet. Cette démarche est aussi conseillée pour d’autres produits de soin pour bébés. L’idéal serait de privilégier des produits ayant un nombre limité de composants. Cela permet une meilleure lecture.

Source :

FranceTVInfo

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline