Alors qu’il y a quelques années, la simulation de football de Konami était au fond du trou et largement dominée par la saga Fifa, PES parvient à rattraper progressivement son retard et est maintenant devenue une alternative crédible au titre d’EA Sports. Vous pouvez découvrir un peu plus ce nouvel opus en visionnant la vidéo ci-dessous.

Un rythme plus lent

Lorsqu’on lance une partie, la première chose qu’on peut constater est que le rythme de jeu a encore été ralenti. Du coup, il devient de plus en plus difficile de faire la différence en un contre un et, surtout dans les niveaux les plus élevés, il faudra être patient dans le jeu et ne pas hésiter à multiplier les passes pour créer un décalage. En outre, le niveau des gardiens, le principal point faible de l’édition précédente, a été réajusté. S’ils font toujours des boulettes, ils sont plus difficiles à tromper de loin et ils ne feront plus autant de sorties kamikazes que sur les éditions précédentes. Enfin, veuillez noter que l’arbitrage est toujours aussi laxiste et aléatoire, mais c’est un défaut qui pourrait être corrigé d’ici la sortie du jeu, qui aura lieu le 30 août prochain.

Un gameplay qui mise encore plus sur le collectif              Source : site officiel Amazon

Une refonte du mode Myclub

Ce mode de jeu, assez proche de ce que propose Fifa avec le FUT, a été totalement revu. Sa principale évolution est baptisée « joueurs performants ». Elle offre un bonus de statistiques aux joueurs qui ont été les plus performants lors des derniers matchs dans la vie réelle. En outre, les recruteurs vous permettront maintenant de recevoir trois footballeurs au lieu d’un seul, comme c’était le cas dans la version 2018. Enfin, plus de tournois hebdomadaires en ligne seront disponibles, ce qui vous permettra d’accumuler plus de récompenses.

Certains des nouveaux championnats ajoutés              Source : site officiel Amazon

En ce qui concerne les différentes licences, Konami a perdu celles de la Ligue des Champions et de l’Europa League. Cependant, en contrepartie, on pourra profiter de nouveaux championnats, notamment ceux du Brésil, de l’Argentine ou de la Russie.

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline