Alors que le Terrassenbau, le bâtiment qui abrite la prestigieuse maison horlogère Junghans, fête le centenaire de sa construction, il n’est pas étonnant que la marque décide de proposer une montre pour lui rendre hommage.

Présentation du Terrassenbau

Il s’agit sans aucun doute de l’un des bâtiments les plus impressionnants au monde. Construit sur le flanc d’une colline, il s’élève tout de même sur neuf terrasses. Il est l’œuvre de l’architecte Philipp Jakob Manz et sa conception date de 1918. Il a accueilli la maison horlogère la plus prestigieuse de l’époque, c’est-à-dire Junghans.

La montre en argent                  Source : site officiel Junghans

L’un de ses principaux atouts est de permettre à tous les employés de travailler à la lumière du jour. Les composants de la montre sont fabriqués dans les étages inférieurs, alors que ceux situés au milieu du bâtiment sont consacrés à l’assemblage des montres et des mouvements. Enfin, au dernier étage, les artisans s’occupe de tout ce qui touche aux chronomètres. Quand on considère l’importance qu’a eu cette construction dans l’histoire de Junghans, il n’est pas étonnant que la maison horlogère lui ait rendu hommage comme il se devait.

La montre en détail

Cette montre est disponible en deux versions qui se différencient grâce à la matière qui compose leur boîtier. Celle en argent est proposée à 1 000 exemplaires et celle en or rose l’est à 100. Elles sont respectivement vendues à 2 140 et 7 950 euros. Le design du cadran est très simple et minimaliste, mais vous y trouverez trois compteurs, qui font référence aux grandes marches beiges et blanches qui permettent d’accéder au Terrassenbau. Sur son dos, on trouvera même une magnifique gravure du bâtiment qui accueille la maison horlogère depuis un centenaire. Enfin, le bracelet est en cuir d’alligator vert : une sorte d’hommage à la couleur du carrelage mural des escaliers de ce monument.

La montre en or rosé                Source : site officiel Junghans

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline