Depuis le 1er juin, Netflix propose en effet une série documentaire qui retrace les attentats du Bataclan. Intitulée 13 novembre : Fluctuat Nec Mergitur, elle sera composée de 3 épisodes d’un peu moins d’une heure chacun. Vous pouvez découvrir sa bande-annonce en visionnant la vidéo ci-dessous :

Une série documentaire bouleversante

Qu’on soit ou non un Parisien, il est difficile de rester insensible aux événements tragiques du 13 novembre 2015. Pour rappel, de terribles attentats perpétués au Stade de France (mais avortés), sur des terrasses parisiennes et au Bataclan ont fait 130 victimes. Tout au long de ces trois épisodes, les faits sont rappelés et accompagnés de témoignages de différents rescapés, mais aussi de plusieurs intervenants, notamment Anne Hidalgo ou François Hollande. Ces récits successifs nous permettent d’en apprendre plus sur cette tragédie, mais aussi de nous faire une idée plus précise de ce qu’ont pu vivre les rescapés. Cependant, chaque témoignage se termine sur une note un peu plus positive.

Le Carillon : un des bars touchés par ces attentats              Crédits photo : gael_lombart, Flickr

Un accueil contrasté de la part des associations

Deux associations de victimes se sont exprimées sur cette série documentaire. Life For Paris, la première d’entre elles, l’a très bien accueilli et les témoins ont été très satisfaits du rendu final. Caroline Langlade, son ancienne responsable, a même aidé les réalisateurs de cette série en les mettant en relation avec différents rescapés. Cependant, ce documentaire a été bien moins accueilli par 13Onze15, la seconde d’entre elles. Cette dernière lui reprochait en effet plusieurs choses, notamment le fait qu’une telle production soit sans doute arrivée bien trop tôt, l’accusant même de chercher à faire le buzz pour exploiter des événements tragiques sur le plan commercial. En outre, elle regrette également que le sujet du deuil ne soit pas abordé, puisque seuls les rescapés ont été interrogés. L’association aurait aimé que la parole soit aussi donnée aux proches des victimes.

Une nuit d’horreur au Bataclan                Crédits photo : Marc Baronnet, Wikimedia Commons

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline