Pour les Français qui veulent s’expatrier, le Canada est une destination très intéressante. C’est notamment parce que c’est un pays plutôt accueillant et qui accueille de nombreux immigrés. Voici comment procéder, que ce soit de manière temporaire ou permanente.

Pour y résider temporairement

Vous pourriez vouloir résider temporairement au Canada. C’est notamment le cas si vous voulez vous y rendre pour vos études, que ce soit pour suivre des cours ou pour un stage. Mais vous pouvez également désirer profiter d’une expérience à l’étranger tout en progressant en anglais. Pour cela, vous devez obtenir un visa de séjour temporaire. Si c’est pour un emploi, votre employeur doit vous fournir une promesse d’embauche mais également une étude d’impact sur le marché du travail. Pour obtenir cette dernière, l’employeur doit faire vérifier que l’offre d’emploi soit conforme aux conditions du marché de travail local, mais également qu’il soit bien nécessaire d’embaucher un étranger.

L’UQAM Montréal est une université très prisée au Canada                 Crédits photo : Daderot, Wikimedia Commons

Pour y étudier, vous devez fournir une lettre attestant que vous êtes accepté dans un établissement canadien, mais également prouver que vous avez les moyens de payer vos frais de scolarité et de subsistance, ainsi que votre billet de retour. Enfin, vous devrez donner une photocopie de votre passeport, un extrait de votre casier judiciaire et un certificat médical.

Pour y résider de manière permanente

Si les visas temporaires sont assez facilement délivrés, ce n’est pas le cas pour obtenir le statut de résident permanent. Les démarches nécessiteront généralement environ 1 an et seront différentes en fonction du lieu où vous voulez résider. Le Québec dispose en effet de son propre service d’immigration.

Un passage obligatoire pour devenir résident permanent            Crédits photo : TheTruthAbout, Wikimedia Commons

Pour être résident permanent, vous devez d’abord remplir plusieurs questionnaires et vous soumettre à une visite médicale. Vous devrez également fournir les photocopies de vos diplômes et un extrait de votre casier judiciaire. Enfin, vous pourriez devoir passer un entretien avec un conseiller de l’ambassade du Canada. De plus, pour le Québec, il vous faudra obtenir le Certificat de sélection du Québec, une sorte d’examen qui permettra d’évaluer vos compétences, ainsi qu’un entretien avec un conseiller de la Délégation générale du Québec.

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline