Voici l’actualité de la musique latino-américaine que vous ne devez pas rater cette année 2017. Des ballades créoles à la salsa de Cali en passant par du hip hop avec un son cubain, tous les genres confondus pour le plaisir des oreilles. Les albums latino-américains à ne pas rater pour cette année sont aussi nombreux que diversifiés.

Dizan de Belo

L’album Dizan est un must have pour cette année 2017. Et pour cause, dans ce titre, la chanteuse Belo marie 11 singles musique caribéens, folk et jazz dans une acoustique d’une magnificence inouï. À cela s’ajoute sa voix d’or.

El Callegüeso y su Malamaña  de La Mambanegra

Mambaniegra est connu pour ses titres endiablés qui enflamment les pistes de n’importe quelle fête. Des percussions à ne plus en croire ses oreilles, des sons de cuivre qui s’y marient parfaitement et des musiques au parfum de soleil, la salsa des neuf musiciens du groupe est de nouveau disponible dans un album El Callegüeso y su Malamana.

 Transparent Water  de Omar Sosa et Seckou Keita

Une collaboration entre un pianiste de renom et Seckoup Keita, Transparent Water est un album qui traduit sérénité et calme.

Derandi de Aurielo

Un quatrième album disponible pour une carrière Solo des plus prometteuse, Aurélio promet des rythmes ensorcelants avec sa guitare et ses chansons dans son album Darandi.

Ainda Há Tempo de Criolo

Une carrière qui a commencé en 2006, voilà 10 ans que Criolo partage avec ses fans des titres rap engagé et aux fronts parlés. Des singles qui s’arrachent à plus de 500 millions d’exemplaires vendus.  Il tire ses titres d’une expérience vécue en tant qu’éducateur dans São Paulo. Le nouvel album, Ainda Hà Tempo est un opus à ne pas rater pour cette année.

Las Flores del sol de Nilamayé

Dans son album Les Flores del sol, Nilamayé a su marier percussion et sa voix angélique. C’est une traduction en musique de la culture afro-colombienne.

Cubafonía de Daymé Arocena

Après un succès fulgurant dans son premier album, Daymé Arocéna remet le couvert dans Cubafonia. Il n’y a rien de tel pour se mettre de bonne humeur. Du haut de ses 24 ans, cette chanteuse possède une puissance de voie unique, une technique impressionnante et une énergie inégalée.

Cuba. Son & bolero de La familia Vela Miranda

Par son Cuba. son & bolero, la familia Vela Miranda s’est contenté d’une reproduction d’une ancienne compilation antérieure au 20e siècle. Des musiques uniques, qui rappellent les traditions de Cuba : c’est la base de la réussite de cet album à ne pas rater.

Indestructible de Diego El Cigala

Diego El Cigala a changé d’approche musicale. Son Indesctructible travaille dans les tons latins, ce qui vaut à cet album d’être connu. C’est une nouvelle reproduction des salsas des années 1970, sincère et entrainante.

Halo de Juana Molina

Par sa voie, Juana Molina a su convaincre des fans dans le monde entier. Grâce à l’album Halo elle continue sa carrière sous les meilleurs auspices. Une harmonie qui reste la même que celle avec laquelle on l’a connu, un tempérament de feu et un charisme : Halo ne décevra pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline