Depuis quelque temps, les nouvelles égéries ont mis une touche de couleur dans le secteur du cosmétique. Même s’il reste encore de grandes étapes à parcourir, ce secteur se rachète une image en matière d’ethnicité.

Peau de couleur : une grande évolution de la mode

Mars, le mois de la mode automne hiver 2017-2018 s’est achevé avec une image de diversité. On peut dire que les temps ne sont plus à l’alignement de blondes sur le podium, mais plutôt une mise en avant de couleurs de peau et de plus de matières de cheveux. L’industrie de la mode et du make-up s’est amplement mondialisé et la clientèle qui fait vivre les marques est très varié, pas uniquement l’image stéréotypé qu’on a circulé auparavant.

Fini également donc l’époque où les adeptes du maquillage avec une couleur de peau noir trouvent difficilement des produits pour s’occuper de leur beauté. Aujourd’hui, on voit plus de villes métissées dans les défilés et on n’essaye plus du tout de mettre les cheveux au pas. On valorise même et on amplifie aussi leur fissure. On se souvient tous du début de Naomi Campbell. Eh bien, si c’est aujourd’hui qu’elle commence à entrer dans le secteur de la mode, on lui aurait conserver sa chevelure afro. Les tops modèles d’aujourd’hui sont en majorité d’origine brésilienne, afro ou moyen-orientale.

Cosmétiques, make-up sous l’influence des outsiders

En ce qui concerne le monde du cosmétique, les femmes de couleurs ont aussi eu leur part. Divers produits pour leur peau aussi bien que pour leur cheveux sont disponibles dans les magasins spéciaux. Elles peuvent ainsi s’occuper de leur apparence en les rendant plus attirants avec des produits typiquement pour peau sombre. D’autres lotions sont destinées pour les cheveux types afro de façon à les rendre encore plus volumineux. De plus, ces femmes constituent les principales consommatrices de produits cosmétiques.

Ouverture à la diversité obligatoire

Le domaine du teint a subi la première évolution. Beaucoup de maisons de mode, de styliste, de grandes coiffures ont orienté leur produit dans la favorisation de ce critère.  L’influence des outsiders sur les réseaux sociaux comme Kate Von D, Nyx, ou Too Faced ont beaucoup contribué à ce changement.  Des produits de luxe destinées aux femmes noires se diversifient.

Ainsi, les plus grandes marques s’y mettent tous cette saison 2001-2018. Dior a élargi sa palette de Fluide Forever à 28 tons. Lancôme a sorti Teint Idole Ultra Wear, 40teintes tandis que Nars propose le concealer de 16 teintes, très rare pour ce genre de correcteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline