Vous êtes perdu parmi toutes les informations que vous lisez à droite à gauche sur les graisses alimentaires ? En tant qu’homme, vous avez besoin de graisses ou lipides pour trois raisons :
  1. Le fonctionnement du corps : elles aident votre corps à absorber les vitamines essentielles A, D, E et K.
  2. Construire du muscle : un type particulier de graisse aide à la production de testostérone, un des principaux déclencheur de la croissance musculaire.
  3. Vous aider à rester mince : les graisses prenant plus de temps à être digérées, elles vous aideront à vous sentir rassasié plus longtemps, et à conjurer l’envie de trop manger.

Si vous n’en mangez pas assez, vous risquez de dégrader votre masse musculaire pour subvenir aux besoins énergétiques du corps, et abaisser votre métabolisme. La clé est de manger principalement des graisses dites « saines ». Le problème : les étiquettes des aliments ne sont pas toujours claires et si les pourcentages ou les mathématiques ne sont pas votre point fort, suivez ces conseils.

Mangez en plus : graisses mono et poly

Aussi appelées « les graisses saines », les acides gras monoinsaturés et polyinsaturés participent à de nombreuses fonctions de l’organisme.

Vous avez des graisses mono insaturées (oméga-9) dans l’huile d’olive, les amandes, les graines, les avocats et les beurres de noix naturelles. Les graisses polyinsaturées sont constituées d’acides gras oméga-3 et oméga-6 et se retrouvent dans le soja, les huiles de canola, les noix, le thon, le saumon sauvage et d’autres poissons d’eau froide.

Un moyen facile de faire la différence entre les deux est de penser que les graisses monoinsaturées (base du régime méditerranéen) ont un effet positif sur le cholestérol (Dietary monounsaturated fatty acids are protective against metabolic syndrome and cardiovascular disease risk factors) et vous aidera à avoir un réduire votre graisse abdominale. Les graisses polyinsaturées ont elles, un rôle anti-inflammatoire très important et boostent le cerveau.

Elles aident aussi à réduire la graisse corporelle. Le CLA, une des stars des compléments alimentaires minceurs appartient à cette famille de graisse. Ces deux groupes d’acide gras aident également à garder la ligne en stabilisant la glycémie et en prévenant les fringales avec des aliments riches en glucides. Malgré le fait qu’elles soient nécessaires pour être en bonne santé, il ne faut pas abuser des bonnes choses et la clé de l’alimentation reste le contrôle des portions.

guide-graisse

Mangez en moins: graisses saturées

Solide à température ambiante, ces graisses augmente le mauvais cholestérol et sont soupçonnés d’augmenter le risque de maladie cardiaque si elles sont consommées en trop grande quantité.  Il est nécessaire de ne pas les supprimer complètement car elles sont indispensables pour de nombreuses fonctions critiques (hormones et os entres autres).

C’est notamment ce type de graisse, avec un peu de cholestérol qui permet la production d’hormone testostérone, l’hormone reine pour prendre du muscle. Il faut donc ne pas supprimer mais essayer de limiter les graisses saturées à 10 % de votre apport calorique total. Pour un régime moyen de 2.000 calories, cela ne représente pas plus de 20 grammes de graisses saturées par jour.

Ne pas manger : graisses trans

Ce type de graisse est souvent cachée sous d’autres appellations comme « huile végétale partiellement hydrogénée ».  Les acides gras trans sont un type de gras insaturé qui a été chimiquement modifiée pour prolonger leur durée de vie. Une consommation excessive de graisses trans (une caractéristique de l’alimentation occidentale) est connu pour causer une inflammation chronique dans le corps, ce qui peut conduire à des maladies cardiaques, le diabète de type 2, des cancers et accident vasculaire cérébral (AVC).

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline