Dans cette interview, nous accueillons Jeremy Kohlmann, fondateur de Bw-Yw. Nous te remercions de te prêter au jeu.

Tout d’abord, peux-tu commencer par te présenter ainsi que présenter Adrien Baudouin et nous dire comment vous est venue l’idée de créer BW-YW ?

1904156_606443796101297_1482774461_nJe m’appelle Jérémy, j’ai 26 ans et j’ai passé un Master en Communication Digitale des marques à l’ISEG Strasbourg. Je ne me suis pas toujours intéressé au style masculin, je trouvais tout cela beaucoup trop obscur même si j’aimais bien avoir de belles pièces et les assembler. C’est plus tard avec une rencontre, que cette envie m’est venue et que j’ai décidé de la partager avec d’autres.

Voilà comment est né Be What You Wear. Adrien quant à lui m’a rejoint un an et demi après, au départ pour écrire un peu, pour son plaisir et maintenant comme responsable de l’éditorial. Il a fait des études dans la communication (axées journalisme) et ensuite une école de danse.

La beauté de ces nouveaux métiers réside dans le fait que la plupart des gens viennent d’univers très différents justement, ce sont de belles rencontres qui créent de belles entreprises.

10624772_711239268955082_5197198143885799824_n

Qu’est-ce qu’on retrouve sur votre blog mode BW-YW ? Qu’est-ce qui vous différencie des autres blogs ?

Nous avons choisi de refuser tout contenu payé de la part des marques, nous sommes complètement indépendants et avec nos propres sources de revenu. C’est la première chose je pense, très peu de sites fonctionnent de cette façon là. C’est ce qui, petit à petit, a fait de nous un média plutôt qu’un blog au sens strict du terme.

Ensuite, je pense que c’est notre positionnement qui joue. Nous avons voulu aller au plus près des créateurs, des beaux produits, de la belle confection. Nous allons le plus loin possible avec les créateurs, les marques, pour comprendre leur démarche et leurs produits. La mode c’est un jeu, il ne faut pas la prendre au sérieux, ce ne sont que des bouts de chiffon assemblés ; mais derrière, il y a des humains qui font un travail remarquable qui mérite d’être reconnu, et nous tenons beaucoup à cet aspect.

Sur BW-YW, vous avez 5 types de styles : le Streetwear, le Workwear, le déstructuré (style des créateurs) le tailoring, et enfin l’univers du cuir, pouvez-vous nous détailler ces différents style ?

Ce serait long et pas forcément exhaustif, nous avons choisi ces styles parce que ce sont ceux qui nous animent et qui nous plaisent. Adrien avec la danse, est plus proche du Streetwear, Sidney et Max se rapprochent plus du tailoring, ils aiment les beaux costumes, les belles chemises. Pour ma part, je suis plus du coté des belles chaussures, des beaux cuirs, et des pièces brutes qui vieilliront à merveille, d’ou l’univers du cuir et le workwear. Pour le déstructuré, nous n’avons pas encore de perle dans notre équipe, donc nous mettons tous notre touche pour en parler.
Le meilleur moyen de comprendre ces marques, c’est encore de rencontrer des créateurs qui les suivent, qui s’en inspirent !

Streetwear tailoring  workwear

univers du cuir

Les créateurs sont vraiment au cœur du blog. Quels sont vos coups de cœurs ?

Il y en a tellement, ce serait difficile de les citer. Il n’y a pas que les créateurs, il y a aussi les artisans qui travaillent autour de tout cela. Mais de tête, sans faire le tour, je dirais Sebastien Blondin, David Vincent Camuglio (qui opère chez la femme), Emilie Patine, Universal Works, La Paz, Damir Doma et beaucoup d’autres finalement.

Si vous avez 5 conseils à donner pour soigner un look pour ceux qui n’y prêtent pas attention, quels seraient-ils ?

– Faire attention aux couleurs et rester dans les basiques si l’on n’est pas sûr de soi
– Se constituer une garde robe de basiques masculins pour ensuite aller vers des pièces compliquées
– Toujours entretenir ses chaussures (on a qu’une paire de pieds, on ne les mets pas n’importe où)
– Regarder autour de soi, prendre plaisir à découvrir des choses nouvelles
– Décomplexer le style, la mode pour s’en amuser.

Vous avez lancé deux guides Le Guide du Style en 59 chapitres et Le Guide du blazer et du costume pour homme. Pouvez-vous nous en parler un peu?

Le Guide du Style était notre premier pas, notre premier ouvrage en tant que blogueurs professionnels. C’est un guide qui regroupe tous les conseils de base dont un homme a besoin pour apprendre à s’habiller, pour avoir les bases et même aller un peu plus loin que ça. On y parle de pièces basiques, des différents styles et budgets, mais aussi de Fashion Week, d’inspirations etc..

Le guide du Blazer, quant à lui, c’était pour montrer aux hommes qu’un costume ce n’est pas simplement cette chose noire et informe que l’on met pour aller voir mamie le dimanche. Il y a toute une histoire derrière, des savoir-faire extraordinaires, des marques astucieuses et des petits tailleurs de quartier qui passent 70 heures sur un pantalon.
Nous avons voulu raconter la belle histoire d’une pièce du vestiaire masculin, et rendre cela disponible sur Kindle d’Amazon pour pas trop cher, pour que tous les hommes y aient accès.

Le 14 Mars a lieu une nouvelle conférence Code Cravate que vous animez. Qu’enseignez-vous dans cette conférence ?

Avec Code Cravate, nous visons pour la première fois les professionnels. Ils ont un uniforme défini qui les oblige à être habillés tout le temps de la même façon et cela devient triste à la longue. Nous allons leur apprendre qu’en maîtrisant mieux ce basique, on peut s’amuser, mettre un peu de fantaisie dans tout cela et surtout, que l’image que l’on renvoie alors, plus agréable, peut vraiment servir les compétences professionnelles !

Le message c’est bien, mais encore faut-il que les personnes en face veuillent bien l’écouter. Et avec tout cela, nous ajoutons de la pratique puisque les participants recevront une chemise Office Artist d’une valeur de 95 euros, à leur taille, choisie par nos soins.

Que préparez-vous pour les mois à venir ?

Beaucoup de choses nous l’espérons… C’est seulement le début d’une très belle aventure pour nous. Nous espérons pouvoir faire quelques collaborations intéressantes avec des personnes dont nous apprécions le travail, je ne peux malheureusement pas vous en dire plus pour le moment 🙂 Mais il faudra surveiller nos actualités au mois d’Avril dans un premier temps !

Je termine très souvent l’interview par cette question : Quelle est la personnalité française que vous admirez le plus (cela peut être en matière de mode ou bien dans un autre domaine) ?

En matière de mode, il y en a trop, impossible de n’en choisir qu’une seule alors je vais tricher un peu et changer de domaine. Je dirai Frederic Beigbeder, tout d’abord pour son travail littéraire (un style que j’aime beaucoup) mais surtout pour ses interviews au sein de Lui Magazine qui me font toujours beaucoup rire.

Peu de personnes vont encore à la rencontre des gens pour leur parler, pour les comprendre dans leur quotidien et leur poser les bonnes questions, c’est un travail journalistique intéressant et qui est de fait agréable à lire ensuite.

Frederic-Beigbeder-entre-en-liste

50e819f33aaac784bc93c26aeb6fc67bffffff