Le salon de l’électronique ou E3 de cette année a un nouveau venu et lève les sourcils. Le plus grand rassemblement au monde réunissant certains des leaders du secteur du jeu vidéo mettra en scène son dernier spectacle cette semaine, mais un nom en particulier a surpris le monde du jeu vidéo, Google.

Le géant de la technologie a annoncé pour la première fois son entrée dans le secteur des jeux vidéo en mars, et il a récemment dévoilé de nombreux détails, notamment les tarifs et les jeux. L’effort de Google dans le domaine du jeu ne prend pas la forme d’une console. Il s’agit d’une plateforme de streaming.

Une décision qui pourrait inspirer d’autres entreprises

La nouvelle pourrait inciter Microsoft à en révéler davantage sur son propre service de streaming, Project xCloud. La société est depuis longtemps un participant régulier de l’E3, aux côtés de Sony. Les jeux en cloud seront au cœur de nombreuses discussions lors de cet événement.

Voici l’annonce de Google concernant sa plateforme en anglais :

Microsoft et Google sont les principaux acteurs à surveiller lors de cet événement, et Stadia a déjà publié des informations détaillées sur son service avant l’E3. La possibilité de jouer un jeu depuis un ordinateur ou une tablette pourrait s’avérer attrayante pour les joueurs.

Perturber l’écosystème du jeu sur console

Google a annoncé que le service coûterait environ 10 dollars par mois, tandis que le contrôleur utilisé auparavant en coûterait environ 70 dollars. Il ne proposera que 30 jeux d’éditeurs majeurs, dont Warner Bros et EA.

Un manque important d’exclusivités pourrait constituer un défi pour le titan de la Silicon Valley, car Microsoft pourrait inclure des titres à succès pour la Xbox. Le service de Google pourrait perturber l’écosystème du jeu sur console dominé par Microsoft, Sony et Nintendo depuis des décennies.

Source :

CNBC

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline