Au cours des derniers mois, ce sont principalement les hommes qui ont acheté des crypto-devises. Lancé il y a plus de dix ans, le Bitcoin connaît aujourd’hui un franc succès. Malgré la volatilité de ce marché, cette devise numérique séduit toujours un grand nombre d’investisseurs.

Mais qu’est-ce que les premiers utilisateurs ont en commun ? Un des facteurs est le sexe. Comme les Bitcoins et les autres crypto-devises ont explosé ces derniers mois, ce sont les hommes qui dominent le marché. Certes, il est difficile de trouver des données précises sur les détenteurs de devises virtuelles, mais Uphold, un plateforme d’échanges qui vérifie les antécédents de ses utilisateurs, a indiqué que 75 % de ses clients sont des hommes. Coin Dance a révélé que 97 % des utilisateurs sont des hommes.

La prise de risque est différente entre les deux sexes

Les crypto-devises sont risquées. Leur prix est très volatil et, dans certains cas, les plateformes d’échanges ne proposent pas une sécurité optimale. Anna Dreber, professeur d’économie à l’université de Stockholm, a étudié les différences de tolérance au risque entre les hommes et les femmes.

Voici les risques que présente le Bitcoin :

Selon cette étude, près de 64 % des hommes seraient prêts à prendre plus de risques. Ceci n’est pas le cas pour les femmes. Pourtant, cet élément ne suffit pas, à lui seul, à expliquer la différence entre les hommes et les femmes investissant dans le Bitcoin.

Une crypto-devise très populaire

Le Bitcoin et les crypto-devises en général sont devenus populaires dans le secteur de la finance et de la technologie, tous deux dominés par les hommes. Les premières informations concernant cette technologie ont été relayées sur Reddit et les forums de discussion sur les jeux vidéo.

Mt Gox, qui était autrefois le plus grand site d’échanges de crypto-devises avant son piratage, a débuté en tant que société proposant des jeux vidéo en ligne. Il n’est donc pas très surprenant que les hommes soient nombreux dans ce secteur.

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline