Les hommes, généralement tous vêtus de blanc, portant un chapeau et parfois une canne, se déplacent avec élégance tandis que les jupes larges et colorées des femmes flottent à leurs pas. Née d’esclaves noirs dans les plantations de sucre, la rumba cubaine est devenue depuis une icône nationale presque aussi renommée que ses cigares ou ses boxeurs amateurs. D’ailleurs, elle a été désignée il y a deux ans par l’Unesco comme patrimoine culturel.

Sur un rythme de cinq temps et au gré des claves creux ainsi que des tambours africains, les Cubains descendent chaque année au mois d’août dans les rues de La Havane pour célébrer leur danse de la séduction. Et tandis que la rumba s’est développée et a voyagé pour faire la cour aux grandes salles de danse d’Europe, son essence est conservée dans le sang des Cubains qui maintiennent le rythme dans leurs mouvements quotidiens.

Une danse pour faire la cour aux dames

Elle s’est développée à la fin du XVIIIe siècle. L’homme danse avec une femme vêtue de jupes larges et colorées flottant à leurs pas. Il fait aussi la cour à la femme alors que les deux bougent leurs hanches et glissent leurs bras ainsi que leurs jambes au rythme de la clave. Ce n’est pas seulement une performance à regarder, car les spectateurs se joignent souvent aux danseurs.

Voici une vidéo en anglais montrant cette magnifique danse :

Pour les étrangers, cela peut sembler sexuel, et non sans raison. L’homme produit parfois une poussée pelvienne connue sous le nom de « vacunao » qui trahit les racines de la rumba considérée comme une danse de la fertilité en Afrique.

Un élément fondamental de l’identité cubaine

Lorsque la rumba a pris son essor, elle a commencé à être pratiquée dans divers quartiers et communautés. C’est un genre de folklore qui n’est pas figé dans le temps. Il intègre de nouvelles méthodes et approches. Cela la maintient en vie.

Elle rayonne dans le monde entier grâce à la salsa, aux spectacles de cabaret et aux salles de danse prestigieuses. C’est de la musique et de la danse qui mêlent les héritages de l’Afrique, de l’Espagne et d’autres régions des Caraïbes. Un excellent moyen pour séduire une femme dans des pays occidentaux qui apprécient particulièrement l’exotisme.

Source :

NewVision

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline