Les femmes gagnent moins que les hommes. D’ailleurs, toutes les projections indiquent que l’écart salarial entre les hommes et les femmes persistera encore pendant quelques décennies. De nombreux chercheurs essaient actuellement d’analyser les données pour aller au fond de cette réalité qui existerait depuis des siècles.

L’essentiel est qu’il n’y a pas de solution facile et claire, car pour les spécialistes l’écart de rémunération entre les sexes est beaucoup plus complexe que ce que les données suggèrent. L’écart salarial entre les deux sexes est la différence entre les salaires mensuels nominaux bruts moyens des hommes et ceux des femmes, exprimé en pourcentage des salaires des hommes.

Un changement a déjà été constaté

Dans l’ensemble, les femmes gagnent environ la moitié du salaire des hommes. Cet écart entre hommes et femmes se concentre sur le marché informel où, par exemple, un travailleur dans le domaine de la construction de sexe masculin peut gagner une fois et demie plus que son homologue féminin.

Découvrez ci-après les explications en vidéo :

Toutefois, cet écart s’est réduit au fil des années. Une baisse de 31 % a en effet été enregistrée dans des pays comme le Bangladesh. D’ailleurs, dans des pays développés, ce phénomène ne se fait pas trop ressentir. Les salaires sont généralement similaires. De plus, les femmes peuvent même gagner plus que les hommes.

Quelle est la raison de cet écart ?

Pourquoi les femmes seraient-elles moins payées que les hommes ? Cette question attire beaucoup l’attention des chercheurs. Certains de ces facteurs incluent les compétences, la vie de famille et l’éducation.

Cependant, des économistes utilisant des outils très performants ont constaté que 38 % de l’écart salarial restait potentiellement inexpliqué. Par ailleurs, l’écart de rémunération entre les sexes peut s’expliquer par une représentation importante des femmes dans les secteurs les moins rémunérés comme les soins de santé et l’enseignement. Très souvent, les hommes occupent des fonctions de dirigeant ou de responsables. Bien sûr, l’élément clef se constitue des naissances et des congés parentaux liés, mais aussi d’une moindre recherche des responsabilités ou des emplois trop prenants par les mères de famille.

Source :

TheDailyStar

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline