L’altercation entre les deux rappeurs français dans un aéroport a fait le tour du web. D’ailleurs, l’aéroport a dû être fermé après cet incident. Mais Booba et Kaaris font toujours parler d’eux. En effet, les images des rappeurs en prison circulent sur Internet.

Voici une vidéo relayant la bagarre entre les deux rappeurs :

Depuis leur bagarre à Orly, les chanteurs français sont derrière les barreaux. Ce coup de sang a été relayé par de nombreux médias. D’ailleurs, l’histoire continue en prison pour les deux rappeurs, puisque les autres détenus les prennent régulièrement en photo. Ces vidéos et photos arrivent très rapidement sur la toile.

Les détenus ont accès à des smartphones

Tout le monde sait très bien qu’il est facile de faire entrer des smartphones dans une prison. Ainsi, les détenus peuvent parfaitement utiliser ces appareils pour communiquer ou encore pour prendre des photos. D’ailleurs, ces derniers n’hésitent pas à le faire lorsqu’ils voient des stars françaises.

Ci-dessous la vidéo montrant Kaaris en prison :

Les réseaux sociaux constituent une plateforme de choix pour les détenus souhaitant publier des contenus intéressants. Les rappeurs ont ainsi fait le buzz sur Twitter. Les internautes peuvent alors voir Booba et Kaaris derrière les barreaux et en dehors dans la cour de promenade. Cependant, l’utilisation d’un téléphone est interdite en prison. Les autorités ont donc décidé d’ouvrir une enquête interne à ce sujet.

Emprisonnement des deux rappeurs

L’aéroport d’Orly a été la scène d’une altercation entre Booba et Kaaris le 1er août. Ils ont attendu dans le terminal et se sont affrontés. Ils avaient prévu de se rendre à Barcelone pour un spectacle. Une bagarre générale a malheureusement eu lieu.

Ils ont été détenus en garde à vue pendant 48 heures. Jusqu’à leur procès le 6 septembre, ils vont devoir croupir derrière les barreaux. Booba et Kaaris risquent une amende de 100 000 euros et jusqu’à 7 ans d’emprisonnement pour cette affaire.

Source :

MCETV

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline