Les Français sont de véritables parieurs. D’ailleurs, environ 2 millions de joueurs ont été séduits par les paris sportifs en 2017. Les jeux d’argent en ligne se sont démocratisés après la mise en application de dispositifs autorisant ces activités en France. Au total, les joueurs français ont misé près de 2,5 milliards d’euros. Une hausse de 22 % du nombre de joueurs a été enregistrée l’année dernière. Chaque semaine, on compte désormais près de 334 000 joueurs actifs.

Et l’un des sports sur lequel les joueurs misent le plus est le foot. Cette année, la Coupe du monde a marqué tous les esprits après notamment la victoire de la France. Les paris foot ont explosé durant le mondial. La France a enregistré plus de 700 millions de mises pendant cette Coupe du monde. Un record montrant l’importance des paris en ligne dans l’Hexagone. Ce secteur a d’ailleurs dépassé les résultats réalisés dans les points de vente physiques.

Les sites de paris en ligne dépassent les points de vente physiques

Le Mondial 2018 a réservé de nombreuses surprises. Ceux qui ont parié sur les grandes nations du foot ont probablement été déçus du résultat. Cependant, ceci a également fait le bonheur des autres, dont les Français qui ont été sacrés champions. Dans les 27 000 points de vente en France, près de 309 millions d’euros ont été misés. Par ailleurs, les mises réalisées sur les sites de paris virtuels sont beaucoup plus importantes, avoisinant les 381 millions d’euros.

Le Mondial 2014 a permis de générer environ 290 millions d’euros de mises, contre 297 millions d’euros pour l’Euro 2016. La finale du Mondial entre la France et la Croatie est le match qui a le plus généré de mises, approchant les 67 millions d’euros. C’est un chiffre record pour un seul match de foot. Le quart de finale entre la France et l’Uruguay ainsi que la demi-finale opposant la Belgique aux Bleus ont aussi généré des mises importantes, qui sont respectivement de 23 et de 35 millions d’euros. Les parieurs français ont misé plus de 180 millions d’euros sur les 7 matchs disputés par les Bleus. Ceux-ci représentent donc 26 % du total des mises réalisées tout au long de la Coupe du monde.

Lorsque les fans de foot se mettent à parier

La France n’a pas été considérée comme un favori dès le début de la compétition. Cependant, au fil des matchs, les Bleus ont prouvé qu’ils étaient capables d’atteindre la finale de la Coupe du monde. D’ailleurs, le parcours des hommes de Didier Deschamps a été surprenant. Cela a incité les fans français à se mettre à parier sur leur équipe. Il y aurait eu un écart de près de 30 millions d’euros si la France n’avait pas gagné le Mondial. Les nouveaux parieurs sont séduits par les paris sportifs lors des Coupes du monde. L’engouement médiatique encourage notamment ces personnes à tenter leur chance sur les plateformes de paris. D’autre part, ils veulent également soutenir leur pays. Cependant, les gros parieurs occupent toujours une part importante des joueurs. D’ailleurs, 90 % des mises sont réalisées par ces derniers.

Les fans de foot effectuent souvent des mises relativement faibles. La possibilité de miser pendant la rencontre séduit également les parieurs. L’objectif de la Française des Jeux était d’atteindre les 200 millions d’euros de mises lors du début de la Coupe du monde. Pourtant, ses objectifs ont été largement dépassés, avec plus de 309 millions de mises enregistrées dans les seuls points de vente physiques. 2018 a été une année record pour les professionnels des paris sportifs. Tous les acteurs du secteur ont affiché une nette progression par rapport à 2017. Le succès des Bleus y est sûrement pour quelque chose. L’arrivée de nouveaux parieurs a également contribué à cette croissance fulgurante.

Une année record pour les paris foot dans l’Hexagone

Les bookmakers français ont affiché des chiffres surprenants lors de ce Mondial. La finale a permis à certains professionnels de générer plus de 32 millions d’euros de mises. Des mises importantes pour un seul match tous sports confondus. Les Français ont tous été derrière les Bleus tout au long de ce tournoi. Même ceux qui n’aiment pas parier se sont lancés dans l’aventure pour montrer leur soutien à la France. Même s’ils n’ont pas fait de gros paris, ceci a pesé dans la balance permettant ce chiffre record.

Il est cependant bon de rappeler que les paris sportifs présentent certains risques de pertes financières et d’addiction. Pour la plupart des parieurs de cette Coupe du monde, il s’agissait seulement de divertissement. Et même s’il y a eu en face le tournoi de Wimbledon, les parieurs français se sont tournés vers le foot. Cela montre leur intérêt et leur engouement pour le foot. Et la victoire des Bleus a boosté le marché des paris sportifs en France.

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline