Les amateurs de belles montres connaîtront déjà le maître horloger Vacheron Constantin. Les autres gagneront à contempler ses créations chez lesquelles luxe et tendance se côtoient à merveille. Le tout pour des prix très exigeants reflétant l’incomparable qualité et longévité de bracelets peu communs. Pour se familiariser avec l’esprit de ce grand nom de l’horlogerie suisse, rien ne vaut la découverte de sa gamme « Traditionnelle ». Elle rassemble en effet à elle seule les principales caractéristiques d’un facteur de génie.

Plus qu’une montre, un garde-temps !

Le mot montre est mangé à toutes les sauces. C’est un nom commun au sens plein du terme. De fait, cet unique substantif peut en réalité servir à désigner des réalités extrêmement différentes les unes des autres. Dans le cas de la collection « Traditionnelle » de Vacheron Constantin, nous sommes en présence de véritables bijoux valant « quelques » milliers d’euros. Aussi, l’expression montre ne semble guère adaptée. Il faudrait effectivement lui préférer celle de chronographe garde-temps, adaptée à l’enregistrement de temps courts grâce à une trotteuse indépendante ! Vous l’aurez compris : avec la haute horlogerie suisse, vous entrez irrémédiablement dans le monde des montres de prestige.

Chez Vacheron Constant, la collection « Traditionnelle » reprend les fondamentaux de la maison. Elle jouit cependant du voisinage de diverses autres gammes toutes également remarquables : « Fiftysix », « Malte », « Quai de l’île », « Historiques », « Patrimony », « Harmony »…

Les chronographes de la série « Traditionnelle » offrent des allures très élégantes, avec des couleurs et teintes différentes. Ces dernières concernent aussi bien le bracelet et le cadran que les aiguilles et les ornements. La forme arrondie est mise à l’honneur, avec un système de fonctionnement caractéristique de la maison. En effet, il s’agit de la fonction tourbillon qui n’est autre qu’une complication avec balancier, échappement et spiral au sein d’une cage mobile pour contrecarrer les lois de la gravité. Plusieurs centaines de composants, des dizaines de rubis, de l’alligator ou encore de l’or viennent compléter l’ensemble.

Vacheron Constantin, une histoire étincelante

La beauté et la précision des prestigieux chronographes garde-temps Vacheron Constantin ont de quoi impressionner. Ce n’est pas en quelques mois d’études qu’on acquiert un tel savoir-faire. Bien au contraire, cette maison bénéficie d’une histoire ininterrompue de plus de deux siècles et demi. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’expérience parle d’elle-même !

C’est en effet à Genève que la maison Vacheron Constantin est établie depuis 1755. À cette époque, il s’agit d’une république indépendante qui n’intégra la Confédération helvétique qu’après la Révolution française. Le mode « tourbillon » a de son côté été inventé en 1795. L’objectif est d’augmenter la précision horaire face aux effets délétères de l’attraction terrestre sur les mécanismes horlogers. Seuls les très grands maîtres, depuis, se sont montrés capables de le mettre harmonieusement en œuvre.

Il convient d’observer que Vacheron Constantin a inventé et commercialisé dès 1877 le système mécanique proprement dit du « garde-temps ». Ce dernier est en quelque sorte le noble ancêtre des chronomètres actuels, mais sans électronique. Outre le design, ce sont autant d’éléments supplémentaires à prendre en compte pour comprendre le caractère extraordinaire de ces œuvres d’art à part entière. Donc rien à voir avec du tout-venant servant simplement à avoir l’heure !

A propos de l'auteur

Marc
Toulouse

Je suis responsable du webmagazine UNMEC.FR, et je m'efforce de vous proposer régulièrement des articles intéressants de tous types : auto, voyage, mode, lifestyle...Tout y passe, du moment que c'est intéressant pour nous, les mecs !

Articles similaires

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline