Tout le monde connaît la Hongrie au moins de nom. Sa capitale, Budapest, est une destination privilégiée. Amoureux du Danube, couples, familles, amateurs de musique, fans de belles pierres… Comment ne pas s’y plaire ? En revanche, les touristes connaissent mal les autres villes de ce pays. Découvrons donc Miskolc, ce qui nous permettra de commencer un petit tour de l’Europe centrale.

Une grande ville

Par sa population, Miskolc est la troisième ville de la Hongrie actuelle. Elle approche en effet les 170 000 habitants. C’est le chef-lieu du comitat (région) de Borsod-Abaúj-Zemplén qui fait frontière avec la Slovaquie au nord-est du pays. La commune qui nous intéresse aujourd’hui se situe à près de 2 h de route (180 km environ) de Budapest, la capitale. Un diaporama vous présentera mieux cette agglomération qui mériterait d’être davantage connue :

La cité est marquée par son emplacement géographique. Elle sert en effet de carrefour entre l’immense plaine danubienne hongroise et l’extrémité des Carpates. L’agglomération, marquée par son passé minier et industriel, surtout sous la période de dictature communiste, a peu à peu englobé de petites localités voisines. Son toponyme est attesté dès le XIIe siècle à travers le nom d’un clan. Mais une tribu celte y vivait déjà, tandis que les archéologues ont retrouvé des vestiges paléolithiques.

Les lieux à visiter

L’un des sites les plus pittoresques des alentours est sans aucun doute… les thermes troglodytiques de Miskolctapolca ! Cet établissement thermal, tout à fait fonctionnel aujourd’hui et s’apparentant par certains aspects à une piscine de base de loisirs, est en partie intégré dans la roche. Il est utilisé depuis 1723 au moins : une baignade inoubliable en perspective ! En voici un petit aperçu en vidéo :

Sinon, différents monuments méritent d’être vus ou visités. En centre-ville, vous trouverez notamment l’hôtel de ville. La gare de Tiszai présente également une belle architecture, typée. Le Théâtre national vaut lui aussi le détour. Le quartier Belváros est le cœur religieux d’une ville partagée entre différentes confessions : calvinistes, luthériens, catholiques, et même juifs. On peut même contempler, non loin de là, une église transylvanienne tout en bois !

Plusieurs hôtels particuliers voire palais rappellent le rôle d’intermédiaire commercial joué jadis par Miskolc, à l’époque moderne. Ces édifices remarquables portent généralement le nom de leurs plus insignes propriétaires : Almássy, Grünfled, Majzler, Weisz… En dehors du cœur de ville, vous atteindrez en un rien de temps le château de Diósgyőr, d’origine médiévale. Si vous n’avez pas peur du froid, sachez que tout revêt un charme supplémentaire sous un épais manteau de neige… !

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline