Le PSG s’est en effet tranquillement imposé sur le terrain d’Amiens sur le score de 2-0. Il se qualifie ainsi pour les demi-finales, où il affrontera Rennes. De son côté, Monaco, déjà qualifié mardi, affrontera Montpellier.

Des Parisiens peu incisifs

Alors qu’ils ont été dominateurs pendant tout le match, les joueurs du PSG ont mis du temps à ouvrir le score. Tandis que les Amiénois ont évolué à 10 pendant une heure alors que Régis Gurtner, leur gardien, avait écopé d’un carton rouge pour avoir accroché Kylian Mpappé, les joueurs du PSG ont dû tout de même attendre la 53e minute pour ouvrir le score grâce à un penalty obtenu et transformé par Neymar. À la 78e minute, Adrien Rabiot inscrit le deuxième but de son équipe en reprenant un corner de la tête. Cependant, le but a été accordé bien que la Goal-Line Technology ne se soit pas déclenchée.

Beau match d’Adrien Rabiot                   Crédits photo : Liondartois, Wikimedia Commons

Rennes et Montpellier en fin de match

Le tournant de la rencontre entre Rennes et Toulouse a lieu à la 82e minute, tandis qu’Adrien Hunou remplace Yoann Gourcuff. Le score est alors de 2-2 et on est loin d’imaginer que le jeune Rennais va se transformer en renard des surfaces et faire tourner le match. Il va en effet profiter de l’anticipation d’Alban Lafont, le gardien toulousain, pour donner l’avantage à son équipe à la 86e minute, avant de devoir s’en reprendre à deux fois pour inscrire un doublé et mettre son équipe définitivement à l’abri à la 93e minute.

Yoann Gourcuff pas encore totalement dans le rythme           Crédits photo : S. Plaine, Wikipedia

De son côté, Montpellier est parvenu à se qualifier en s’imposant 1-0 contre de valeureux Angevins. La qualification a été acquise à la 86e minute grâce à un but d’Isaac Mbenza. Cependant, lors de ce match, les joueurs Montpelliérains se sont mis en danger en manquant de réalisme et en s’exposant aux contres d’Angers. Une énorme frappe de Flavien Tait s’est notamment écrasée sur la barre transversale des hommes de Michel Der Zakarian.

Source :

L'équipe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline