En achetant une voiture à l’étranger, que ce soit neuve ou d’occasion, on peut parfois faire de grosses économies qui peuvent s’élever jusqu’à 35 % du prix de la voiture. Cependant, plusieurs éléments font qu’il n’est pas toujours si rentable que ça d’acheter sa voiture à l’étranger.

La raison de ces différences de prix

La principale raison de cet écart de prix est que dans certains pays, notamment en Belgique, en Allemagne, en Espagne ou aux États-Unis, les voitures sont vendues par des mandataires, alors qu’en France, elles le sont par des concessionnaires. Ces mandataires importent des voitures en gros après avoir cherché dans le monde entier les prix les plus attractifs.

Différentes voitures chez le mandataire Qarson           Crédits photo : Anouk.onwiki, Wikimedia Commons

Cependant, si ce prix est moins élevé, vous aurez beaucoup moins de choix, notamment en ce qui concerne sa couleur ou ses options. De plus, ils travaillent plus sur Internet ou dans des locaux bien moins luxueux que ceux des concessions. Par contre, certains d’entre eux sont spécialisés dans un type de voitures spécifique, par exemple les Américaines. Vous pourriez donc y trouver la perle rare.

Ce qu’il faut ajouter au prix d’achat

Cependant, lorsqu’on achète un véhicule directement à l’étranger, ces réductions doivent être importantes pour que ce soit rentable, puisque vous devrez également payer plusieurs choses en supplément. La première d’entre elles est la TVA, qui s’élève à 20 %. Les prix de ces voitures sont en effet affichés hors taxes et vous devrez vous acquitter de la TVA dans les 15 jours suivant la livraison. Pour cela, vous devez vous rendre directement aux services des impôts. Vous recevrez alors un quitus qui vous permettra d’être fiscalement propriétaire du véhicule.

Il vous faudra également tous les papiers nécessaires        Crédits photo : Chatsam, Wikimedia Commons

Vous devrez également vous acquitter de tous les frais pour son rapatriement en France, que ce soit son transport ou les plaques et l’assurance provisoires. Enfin, en rentrant en France, vous devez bien évidemment vous acquitter des frais de délivrance de la carte grise.

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline