Quelques mois après Johnny Hallyday, c’est un autre monstre de la chanson française qui est décédé le 7 janvier suite à un cancer. Nous allons donc revenir sur la vie de France Gall. Elle était âgée de 70 ans. Dans la vidéo ci-dessous, vous pourrez découvrir la plupart de ses plus grands tubes.

Serge Gainsbourg : son premier pygmalion

Née le 9 octobre 1947 à Paris, la petite France Gall est initiée très tôt à la musique puisqu’elle commencera le piano à 5 ans et la guitare à 11 ans. Enfin, à 15 ans, elle enregistre son premier album sous la direction de son père. Cependant, c’est un an plus tard, en 1965, qu’elle rencontre son premier succès avec la chanson Sacré Charlemagne.

France Gall lors de l’Eurovision         Crédits photo : Nationaal Archief, Wikimedia Commons

Elle s’associe alors à Serge Gainsbourg, qui lui écrit plusieurs chansons. Si elle rencontre un grand succès avec Poupée de cire, poupée de son, qui lui permettra de remporter l’Eurovision en 1965, elle sera décriée lorsqu’elle interprétera Les sucettes à l’anis. Ses fans n’ont pas compris comment l’interprète sage de Sacré Charlemagne avait pu chanter une chanson aussi grivoise. Elle connaîtra alors une longue traversée du désert qui durera jusqu’en 1974 et son association avec Michel Berger.

Michel Berger : l’amour de sa vie

La jeune chanteuse ingénue change complètement lors de sa rencontre avec Michel Berger, devenant alors une chanteuse inspirée par le grand amour. Le meilleur exemple de cette métamorphose est la chanson Ma déclaration, que Michel Berger lui écrit en 1974, soit deux ans avant leur mariage.

Michel Berger           Crédits photo : François Alquier, Wikimedia Commons

Elle va alors connaître de nombreux succès tels qu’Il jouait du piano debout, Tout pour la musique, Babacar ou Ella elle l’a. Elle participera même à la comédie musicale Starmania. Cependant, sa belle carrière va être brutalement stoppée par le décès de l’homme de sa vie et son mentor. Michel Berger était en effet décédé en 1992 d’un arrêt cardiaque alors qu’il n’avait que 44 ans. De plus, le cauchemar ne s’arrête pas là pour la chanteuse car en 1997, Pauline, sa fille, décède, victime d’une mucoviscidose.

Source :

Le Figaro

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline