La mise en application de la loi 1er janvier 2016 impose aux entreprises du secteur privé la souscription d’une couverture santé collective pour tous leurs salariés. Elles doivent ainsi prendre en charge près au minimum 50 % des dépenses de l’employé. Toutefois, cette assurance santé ne satisfait pas tous les salariés lorsque le contrat collectif est limité à la couverture socle. Pour renforcer une telle protection, certains optent pour le troisième niveau de couverture qui n’est autre que la surcomplémentaire santé.

Elle permet en outre de couvrir les frais de soins en complément d’une assurance santé classique. Des professionnels comme Avenir Mutuelle proposent un tel contrat. Pour cette entreprise, l’objectif est de proposer des offres adaptées à tous les besoins. Une excellente alternative pour renforcer les remboursements de vos dépenses de santé.

Pourquoi souscrire une surcomplémentaire santé ?

La surcomplémentaire santé est une assurance s’ajoutant à une complémentaire santé. Il a pour but de consolider la couverture santé des salariés, principalement pour les forts dépassements d’honoraires, l’hospitalisation, les cures thermales, les soins optiques et dentaires. Elle constitue une alternative intéressante pour les assurés déjà assujettis à une mutuelle groupe obligatoire avec des garanties limitées.

La surcomplémentaire santé permet en effet de rééquilibrer une garantie d’entreprise ou individuelle qui comporte des failles au niveau du remboursement. Grâce à internet, il est désormais possible de souscrire un tel contrat en ligne. Sur https://www.avenirmutuelle.com/produit-surcomplementaire, vous pourrez facilement trouver une offre correspondant parfaitement à vos attentes en matière de surcomplementaire santé.

Les points à vérifier avant la signature du contrat

Il est primordial de vérifier si le contrat concerne une surcomplémentaire santé. Le plus souvent, les formulations opaques de certains sites prêtent parfois à confusion. Il vous faudra également veiller à ce que la surcomplémentaire et la mutuelle forment une combinaison gagnante.

L’autre critère à considérer est le taux de remboursements proposé. Si vous possédez déjà une assurance santé très protectrice, vous n’aurez plus besoin de souscrire une surcomplémentaire.

Qu’en est-il des délais de remboursement ?

Il existe un autre élément, le délai de remboursement que la plupart des assurés négligent, mais qui revêt une importance capitale. Effectivement, intervenant après la complémentaire et la Sécurité Sociale, cette mutuelle peut souvent avoir des délais de carence très importants, particulièrement au niveau du remboursement des soins.

De plus, la demande de l’assuré à ce contrat ne peut être envoyée qu’après avoir obtenu les remboursements des deux premières institutions. Il est donc indispensable de vérifier le délai de remboursement pour garantir la rapidité du traitement de dossiers.

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline