Depuis quelques années en France, le foodtech ne cesse de s’évoluer et de surprendre. Chaque année est une nouvelle découverte ou une nouvelle idée apparait. Certains se sont récemment pencher sur la pause déjeuner comme Never eat alone ou Colunching. Que ce soit pour faire de rencontre déjeuner ou pour faciliter la livraison de nourriture, il existe plusieurs des choix proposés par ces start-ups.

Never eat alone et Colunching pour ne plus déjeuner toute seul

Marie Schneegans, une étudiante à Dauphine propose Never eat Alone. Après deux ans, cette application ont acquis l’attention de plusieurs utilisateurs. Never eat alone aide à organiser les déjeuners entre collègues dans une entreprise massive. L’application fonctionne principalement comme une application mobile.  Le département RH d’une entreprise achète un abonnement au service, puis, les employés créent chacun leurs profils basés sur des intérêts personnels et professionnels. S’il y a un intérêt mutuel, ces employés peuvent échanger des messages à d’autres pour un rendez-vous déjeuner.

Quant à Colunching.com, il s’agit d’un site dédié pour les travailleurs et les indépendants souhaitant faire une nouvelle rencontre pendant la pause déjeuner. Il s’agit du premier site de rencontre entre amis ou entre salarié qui se fait au cours du repas.

Les startups de livraison alimentaire

Le service de livraison à domicile de nourriture comme Foodora, deliveroo, UberEATS, connu par beaucoup de gens ne nous sont surement plus du tout nouveau. Grâce à ces start-ups, on peut déguster nos plats préférés tout en restant à l’endroit où l’on veut.  A part ces trois gigantesques startups, d’autres comme Frichti, nestor présentent également des plats appétissants préparés par leurs chefs.  Ils reprennent actuellement toute la ville de Paris et ses banlieues. Plats livrés instantanément, les produits de ces startups sont souvent frais. Cependant, on rencontre encore des problèmes environnementaux causés par l’emballage de produits.

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline