De plus en plus populaire ces deux dernières années, la cigarette électronique attise quotidiennement le débat, surtout chez les professionnels de santé. Et pourtant, il a été récemment prouvé que la cigarette électronique est moins nocive que la cigarette classique.

Selon notamment l’article de 20Minutes, des études réalisées sur des fumeurs ayant adopté la cigarette électronique depuis 6 mois ont démontré que le taux de substances toxiques et cancérigènes dans l’organisme était réduit de manière significative, voire radicale (la diminution pouvant aller jusqu’à 97% pour certaines substances cancérogènes).

Même si la cigarette électronique représente un certain prix, tous ceux qui s’y sont essayés en sont satisfaits. Des kits vous sont par exemple proposés (comme sur le site Taklope : cigarette électronique) pour faciliter votre choix.

Le côté pratique de la cigarette électronique ? Vous pouvez choisir vos arômes : de fraise à chocolat en pensant par meringue, parmi de larges choix, il est presque impossible de ne pas trouver son arôme favori (vous pouvez d’ailleurs en retrouver sur ce le site e-liquide  ).

D’ailleurs, selon certains scientifiques, le fait que l’on puisse changer d’arômes jouerait un grand rôle dans l’envie d’arrêter le tabac ou tout du moins, de réduire sa consommation de tabac.

Attention, la cigarette électronique libère cependant un taux équivalent en nicotine que le tabac, elle n’est donc pas recommandée pour les femmes enceintes et ne peut être considéré réellement comme un médicament. De même que sur le plan toxique, combiner cigarette électronique et tabac n’a, selon la communauté scientifique, aucun intérêt.

L’autre problème est que les effets n’ont pas été observés sur un long terme, on ne peut donc pas affirmer de manière sûre que la cigarette électronique n’aura pas les mêmes conséquences sur l’organisme que la cigarette classique au bout d’un certain temps.

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline