Après bientôt cinq ans de commercialisation, l’heure est venue du toilettage pour la sportive F-Type de Jaguar. On ne change pas une recette réussie, c’est tout en subtilité que l’on découvre les nouveautés.

De nouveaux boucliers

La modification la plus notable, c’est le pare-choc avant. Il est désormais plus ajouré et dynamique, avec de généreuses prises sur les bords. Les phares sont désormais intégralement à LED, avec un design qui évolue légèrement. Et c’est tout pour l’extérieur !

Un intérieur embelli

Comme souvent chez le constructeur anglais, il faut creuser en profondeur pour percevoir la novation. Dans l’habitacle, les baquets sont redessinés, ils sont plus ergonomiques et offrent un meilleur maintien. Ils sont aussi plus légers de 8 kg. Un nouveau système embarqué prend place, nommé Touch Pro, il permet d’afficher les performances si une GoPro est connectée grâce à l’application ReRun. Sympa pour les amateurs de sorties sur circuit.

V6 et V8!

Sous le capot, deux mécaniques subsistent ; les V6 et V8, tous deux suralimentés. Le V6 affiche toujours 340 ou 380 chevaux suivant les attentes de l’acheteur. Le V8 de la F-Type R débute toujours 550 chevaux et permet même de grimper jusqu’à 575 chevaux en version SVR.

Décoiffant. Mais la réelle nouveauté, c’est une version 400 Sport. Comme son nom l’indique, elle dispose de 400 chevaux et de nombreux paramètres personnalisables pour optimiser les performances. Une concurrente directe pour la Porsche 911 GTS…

Des prix stables

Les prix demeurent stables, avec un ticket d’entrée à 66 770 € en coupé et 73 820 € en cabriolet. L’édition 400 Sport, elle, dépasse de quelques centaines d’euros les 100 000 €. Cette belle anglaise arrivera en concession début mars. Un positionnement intéressant mais qui devrait avoir ses adeptes.

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline