Les victoires se suivent et se ressemblent pour l’Allemand Nico Rosberg. Dimanche, il a remporté haut la main le Grand Prix de Formule Un de Russie. C’est avec sa Mercedes qu’il a pu sillonner le circuit de Soshi avec adresse. Bien que la concurrence ait été hardie, Rosberg a tout de même remporté cette coupe très facilement.

Quant à Hamilton, il a réussi à rapprocher Rosberg durant la deuxième moitié de la course. Mais le problème de pression d’eau qui a été signalé par son équipe a dû calmer son ardeur. Cependant, il aurait tout de même été difficile de rattraper Rosberg, étant donné que ce dernier a prouvé qu’il avait la capacité de générer un rythme étonnant. Notamment durant les dernières minutes de la course.

C’est sous les yeux du président Vladimir Poutine, qui l’a d’ailleurs accueilli à la ligne d’arrivée et lui a remis la coupe, que le pilote a remporté la quatrième course durant cette saison et la 18e victoire de sa carrière.

Au compteur, il sort donc avec quatre victoires lors de toutes les épreuves présentées jusqu’ici, durant cette saison. En plus des 7 victoires qui ont déjà été remportées à la suite et trois autres gagnées vers la fin de l’an 2015. Grâce à ce parcours sans faute, ce pilote allemand totalise 100 points au classement du Championnat du monde. Ce score lui permet donc de devancer son coéquipier britannique Lewis Hamilton, le champion du monde en titre, de 43 points.

Ces chiffres lui valent également une place privilégiée, parmi le club très select des légendes, comme Alberto Ascari, Michael Shumacher ou Sebastian Vettel.

Le début de ce Grand Prix a aussi été marqué par l’abandon de Sebastian Vettel, qui s’annonçait comme étant un prétendant à la victoire. Suite à son deuxième chrono en qualifications, il atterrit à la septième position à cause d’une pénalité liée à un changement de boite de vitesses. Ce deuxième abandon le laisse donc à 67 points du sommet.

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline