Depuis maintenant une année, la start-up, C2 home est dans un incubateur. Cette petite société s’occupe d’un business original et peu commun. Nans Cheveaux et Thibaut Chavrier ont créé C2 home. Le but de ces deux jeunes entrepreneurs est de proposer des aménagements d’habitations pour personnes âgées ou ayant un petit handicape. « Nous voulons aider les personnes qui veulent rester chez eux le plus longtemps possibles grâce à des aménagements » explique un des deux entrepreneurs.

c2homeLa vraie force de C2 home réside sans nul doute dans son professionnalisme. Nans et Thibaut travaillent avec des ergothérapeutes, mais également des artisans. Ils se déplacent sur le lieu des travaux, constatent par l’intermédiaire de leurs différents spécialistes, l’ampleur des aménagements avant de délivrer un devis. « Notre rôle est de comprendre les envies de la personne, nous lui proposons également un visuel des travaux en 3D » indique Nans Cheveaux.

Autre avantage de ces C2 home, en plus de se charger des aménagements techniques et des travaux, la start-up lyonnaise accompagne ses clients pour la partie mutuelle ainsi que la partie administrative. C’est un réel plus pour les personnes qui bien souvent n’ont pas forcément le temps de s’occuper de ces différents documents.

Un nouveau projet pour C2 home

C2 home compte sortir dans quelques jours un concept innovant. La petite entreprise d’une année va commercialiser des chalets modulaires pour permettre aux personnes d’agrandir leur habitation.

« Si nous faisons ce projet, c’est pour éviter aux gens de devoir refaire leur garage en chambre ou autre pièce. Grâce à ce chalet, ils pourront avoir une pièce en plus. Ceci permet aux personnes de pouvoir garder leur garage intact, ceux qui est non-négligeable lors d’une vente de maison. Autre plus, ce chalet est totalement fonctionnel, il peut accueillir des personnes âgées ou handicapées » révèle Nans Cheveaux.

C2 home propose ces petites habitations pour un coût d’environ 20 000 euros. Cela représente deux fois moins qu’un aménagement de garage classique qui varie entre 35 000 et 40 000 euros.

Au niveau de la communication, les membres de la start-up communiquent par le biais de professionnels de la santé, tels que des médecins, des ergothérapeutes ou encore des kinés. L’entreprise se déplace dans tout le Grand Lyon et couvre également la région Rhône-Alpes.

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline