L’impuissance se défini comme l’incapacité pour un homme, d’avoir ou de conserver une érection efficace. Elle peut survenir à tout âge et diverses causes peuvent l’expliquer. Cependant, devenu un problème de santé publique l’impuissance est mal perçue dans la société et participe à la marginalisation des hommes qui en sont atteints. Pour mieux comprendre l’impuissance, voici un bref aperçu de tout ce qu’il faut savoir sur ce dysfonctionnement érectile.

Au fait c’est quoi l’impuissance ?

Il est important de faire la différence entre l’impuissance et l’anéjaculation. Car l’un est un problème fonctionnel et l’autre une conséquence ou une complication à long terme.

L’impuissance est une maladie du groupe des dysfonctionnements érectiles qui est comme mentionné en préambule dû à l’inaptitude partielle ou totale d’un homme à créer ou conserver une érection suffisante pour réaliser une coït satisfaisant.

Les causes de l’impuissance

Diverses causes peuvent expliquer l’installation de l’impuissance. Elle peut elle-même être le maître symptôme d’une maladie jusqu’alors non découverte ou diagnostiquée.

Cependant, en règle générale il faut comprendre les mécanismes mis en jeu dans la création d’une érection pour savoir comment ceux-ci peuvent être altérés. Car en effet le pénis est constitué de deux corps spongieux et d’un corps caverneux. Sur commande neuro-vasculaire ces corps spongieux sont gorgés de sang et créent une érection. Ainsi, vous comprendrez que toute maladie vasculaire est susceptible d’engendrer une impuissance. Notamment l’hypertension artérielle et ses amis de file que sont le diabète et l’insuffisance cardiaque ou rénale.

Les mécanismes en jeu lors d’une érection – Crédits photo : Wikimedia Commons

Il s’agit de la principale cause d’impuissance. Même s’il est vrai qu’un traumatisme de la verge peut également provoquer une impuissance. De même qu’une maladie neurologique, des désordres hormonaux ou même les cancers d’organes comme la prostate.

Impuissance : les facteurs de risque

On compte principalement 5 grands facteurs de risque de développer une impuissance. Notamment le tabagisme actif, le diabète, l’hypertension artérielle, les anomalies lipidiques, l’obésité, le manque d’exercice physique.

Impuissance : quelle prise en charge ?

La prise en charge d’une impuissance est basée sur le diagnostic et la mise en évidence de la cause de cette impuissance. Une fois l’origine jugulée l’érection devrait être rétablie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline