Pour les passionnés de vin, choisir la bonne bouteille ne pose aucun problème. Premièrement, ils sauraient où aller. Et au cas où ils auraient des doutes, ils sauraient quelles questions poser, en réduisant rapidement le choix. Par ailleurs, il est évident que tout le monde qui achète du vin n’est pas un connaisseur.

Et si vous vous trouvez dans cette situation, qui est bien plus courante que ce que l’on pourrait penser, le processus peut être compliqué. Outre les préférences personnelles acquises telles que le style, la couleur, la variété de raison et les arômes, vous devez aussi prendre en considération certains facteurs lors du choix d’un vin.

Le bon vin pour la bonne occasion

Les bars sont ouverts pour toute occasion. Il est très vrai qu’on a d’innombrables occasions de déboucher une bouteille de vin, mais laquelle ouvrir ? Par exemple, le champagne pourrait ne pas être le choix idéal pour réconforter un ami qui vient de se faire larguer par son partenaire.

Voici des conseils en vidéo :

Inviter quelqu’un à un déjeuner d’affaires est une autre tâche délicate. L’équipe est la clé. Pour de telle occasion, un Loire Sauvignon blanc ou un mélange de Bordeaux ferait bien l’affaire. Les dîners ont une chose fondamentale : le plaisir. La seule chose à garder à l’esprit ici est l’inclusivité.

Les accords, mets et vins

Ce que vous allez manger aide à faire le bon choix. La diversité dans le vin vous assure une grande variété d’options, mais vous devez faire attention à éviter les combinaisons qui peuvent mal tourner. Les expériences sont bonnes, mais vous pouvez toujours apprendre des erreurs des autres.

En règle générale, si vous combinez nourriture et vin de la même région, il y a très peu de chance que ça tourne mal. La cuisine et la viticulture sont très liées à leur territoire et des centaines d’années de tradition ne peuvent pas être si mauvaises.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +