Les données personnes constituent une ressource importante. D’ailleurs, ces informations ont créé une valeur considérable pour les marques. Les entreprises les utilisent à des fins divers. En efffet, grâce à ces données, les marques peuvent facilement déterminer vos besoins et proposer des services et produits personnalisés.

Prenez Cambridge Analytica, par exemple, qui a tiré profit des données des utilisateurs de Facebook pour cibler des annonces, affiner la messagerie et aider à propulser Donald Trump à la Maison Blanche. Cet exemple est particulièrement sérieux, mais de nombreux navigateurs Web suivent également votre activité sous forme de cookies et via d’autres logiciels.

Safari, un navigateur très sécurisé

Vous connaissez probablement très bien le navigateur Web Safari d’Apple, mais vous ne savez peut-être pas qu’il est beaucoup plus performant en matière de confidentialité, contrairement aux autres navigateurs Web. Safari propose un certain nombre de fonctionnalités utiles pour préserver votre vie privée en ligne.

Voici comment utiliser ce navigateur :

Ses protections anti-empreintes digitales améliorées rendent plus difficile la tâche des annonceurs et des tiers de vous suivre dans les actions de votre navigateur. Safari empêche le dépôt de données provenant de sites Web tiers. Grâce à cette méthode, les entreprises peuvent suivre votre parcours de navigation en ligne.

Brave, une alternative efficace

Brave est relativement nouveau et un navigateur open source qui a été développé par le créateur de Javascript. Le navigateur bloque toutes les annonces et la technologie de suivi. Les données de navigation ne sont pas stockées ni accessibles par le navigateur.

Cela signifie qu’ils ne peuvent pas le vendre. Vous pouvez ainsi personnaliser vos paramètres de confidentialité. Avec cet outil, vous pourrez aussi savoir combien de trackers et de publicités sont bloqués quotidiennement. Cela peut s’avérer être très utile. Enfin, il est tout à fait possible de se préserver des plugins qui présentent souvent des risques de sécurité.

Source :

Inverse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline