Le mot féminisme est potentiellement trompeur, tout simplement parce qu’en commençant par le mot « femme », cela peut sembler être un mouvement ou un ensemble d’opinions qui ne sont bénéfiques que pour la gente féminine. Ce n’est pas le cas.

Le féminisme n’est pas un mouvement qui dit que les femmes sont meilleures que les hommes. Il ne cherche pas non plus à se venger de toutes les années au cours desquelles les hommes étaient au pouvoir et ont créé des lois qui interdisaient aux femmes d’être éduquées, de voter… Le féminisme ne consiste pas uniquement à obtenir l’égalité entre les sexes.

La santé des hommes

Combien de fois, quand le féminisme est mentionné, avez-vous entendu quelqu’un dire que des hommes meurent plus jeunes que des femmes ? Des études ont révélé que la santé des hommes était pire dans les pays où la parité hommes-femmes était moindre.

Voici une vidéo expliquant ce qu’est le féminisme :

Ce ne sont pas les différences biologiques qui ont conduit les hommes à mourir plus jeunes, mais les comportements qui découlent des pressions de la société dans les pays où l’inégalité entre les sexes est plus marquée. Apparemment, les hommes se comportent différemment des femmes, fumant et buvant davantage par exemple.

Le sens économique

Les femmes qui entrent sur le marché du travail et deviennent financièrement indépendantes ont dissipé la pression exercée par les hommes pour devenir le seul salarié de la famille. Parallèlement, le nombre de femmes entrant sur le marché du travail a augmenté le PIB.

Selon les experts, augmenter le taux d’activité des femmes permettra de rehausser le PIB de 21 % en moyenne. En plus d’aider l’économie, les couples qui travaillent ont des taux de divorce plus bas et font état d’une augmentation du bonheur martial. Ainsi, ce n’est pas toujours une mauvaise chose de voir les femmes dans le monde du travail.

Source :

DailyEdge

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline