Même si cela peut paraître simple au premier abord, ce n’est pas toujours le cas. Voici donc comment évaluer sa main de départ, mais surtout comment et quand la jouer.

Catégoriser cette main

Pour vous aider, ce que nous vous conseillons de faire est de vous créer des catégories pour chaque main de départ. Dans la première catégorie, vous mettrez toutes les grosses mains, c’est-à-dire deux as ou un as et un roi. Dans la seconde, vous mettrez les paires servies ou les cartes consécutives assorties qui sont situées entre la dame et le dix, ainsi qu’une de ces cartes associée à un as. Dans la troisième catégorie, vous retrouverez le même type de combinaisons que dans la seconde mais avec des cartes inférieures au dix. Enfin, dans la dernière, vous retrouverez toutes les autres mains.

PxHere

Comment jouer votre main de départ en début de tournoi

Étant donné qu’en cash game vous jouerez sensiblement toujours de la même manière, nous allons nous concentrer sur votre manière de jouer en tournoi. En début de tournoi, vous devez choisir vos mains en fonction de votre position. Si vous êtes hors de positon, c’est-à-dire sous les blindes ou under the gun (juste après les blindes et donc le premier à parler), ne jouez que les mains de la première catégorie. Vous pouvez étendre à la deuxième si vous êtes située entre les positions précitées et le donneur. Enfin, si vous êtes au bouton (place du donneur, juste avant les blindes), vous pouvez même jouer les mains de troisième catégorie.

Santeri Viinamäki, Wikimedia Commons

Comment jouer votre main de départ à la bulle

Dans un tournoi de poker, la bulle correspond à la limite entre les places payées et non payées. C’est donc un moment où beaucoup de joueurs vont jouer très serré pour passer cette étape. Si vous avez un petit tapis, nous vous conseillons de jouer serré est de vous contenter des mains de première catégorie, ainsi que les mains de la seconde si vous êtes en bonne position. Cependant, si votre tapis vous le permet, n’hésitez pas à élargir vos mains, surtout lorsqu’un petit tapis fait tapis. C’est également un moment parfait pour voler les blindes. Une fois cette étape passée, vous devez jouer en fonction de votre tapis. S’il est petit, ne jouez que les mains de catégorie un en faisant directement tapis. Si votre tapis est important, vous pouvez reprendre les mêmes règles qu’en début de partie.

Santeri Viinamäki, Wikimedia Commons

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline