La saison de tennis vient de se terminer et on peut déjà tirer les premiers bilans de ce qu’il s’est passé sur le circuit ATP. Le moins que l’on puisse dire, c’est que pas grand monde ne s’attendait à vivre tous ces évènements.

Les deux légendes retrouvent le sommet

S’il y a bien deux joueurs qui nous ont marqué ces dernières années et qu’on regrettait de ne plus voir au plus haut niveau, c’est bien ces deux-là. Roger Federer et Rafael Nadal : deux monstres qui ont tous deux alimenté la légende de l’autre. Comme un symbole, ils sont tous les deux revenus au sommet en même temps. À eux deux, ils ont remporté les quatre tournois du Grand Chelem, le Suisse remportant notamment un huitième titre à Wimbledon quelques semaines après que le Majorquin ait remporté Roland Garros pour la dixième fois. C’est totalement logique de les retrouver aux deux premières places du classement mondial.

François GOGLINS, Wikimedia Commons

Une cascade de blessure en fin de saison

Novak Djokovic, Andy Murray, Stanislas Wawrinka, Kei Nishikori, Milos Raonic… Tous ses joueurs étaient forfaits pour la fin de saison, ce qui représente tout de même la moitié du Top 10 mondial. Alors que de nombreux joueurs ne sont pas parvenus à tenir la saison, on peut se demander quelles en sont les raisons : un calendrier trop chargé, des matchs plus exigeants, trop de sollicitations.

Une nouvelle génération arrive

On a vu plusieurs jeunes joueurs confirmer les espoirs qu’on avait placé en eux. Si Alexander Zverev a été le premier à réaliser un coup d’éclat en remportant le Masters de Monte-Carlo. Il devient ainsi le plus jeune joueur à remporter un tournoi de ce niveau depuis un certain Novak Djokovic. Grigor Dimitrov et David Goffin ont eux aussi confirmé en réalisant une grosse fin de saison, en s’affrontant en finale des Masters de Londres.

Keith Allison, Wikimedia Commons

La France remporte sa 16e Coupe Davis

La France s’impose en effet en battant la Belgique en finale. Les tricolores sauvent ainsi une saison terne sur le plan individuel, pendant laquelle ils n’ont pas pu profiter de l’occasion laissée par les nombreux forfaits. De plus, lors de leur victoire en Coupe Davis, les français ont perdu leurs deux matchs contre David Goffin, le seul membre du Top 40 mondial qu’ils ont affronté.

Source :

L'équipe

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline