La vie d’un grand brûlé a été sauvé grâce à une greffe de peau à 95 %. Il n’en avait jamais été pratiqué d’aussi importante et cela a été possible en utilisant la peau de son frère jumeau. Pour en apprendre plus sur cette prouesse médicale, vous pouvez découvrir la vidéo ci-dessous.

Un exploit médical qui avait peu de chances d’aboutir

Lorsque Franck, 33 ans est arrivé à l’hôpital, son corps était brûlé à 95% et ses chances de survies étaient quasiment nulles. Même la peau du dos, qui est bien plus épaisse que le reste du corps et généralement épargnée chez les grands brûlés, était totalement carbonisée. Cependant, il a pu être sauvé, en étant greffé avec la peau de son frère jumeau. Cependant, pour pouvoir être effectué, ce traitement devait répondre à deux conditions. La première d’entre elles était que son frère jumeaux soit bien homozygote, c’est-à-dire qu’ils provenait bien de la même cellule œuf. Ainsi, les professeurs Mimoun et Mabezaa, responsables de l’opération, pouvait ainsi limiter au maximum le risque de rejet.

PxHere

Un protocole précis a été appliqué

L’autre condition concernait le traitement qui devait être utilisé. Il fallait en effet réparer la peau, mais en essayant d’éviter au maximum d’endommager la peau de son jumeau. C’est pour cela qu’ils ont du effectuer un traitement sur le long terme et prélever des couches de peau les plus minces possibles, d’une épaisseur d’environ 0,1 mm. Ce procédé permettait en effet d’accélérer le processus de cicatrisation. Cependant, afin que la peau puisse être immédiatement transmises entre les deux frères, ils étaient tous deux opérés en même temps par deux équipes chirurgicales différentes, ces interventions ayant eu lieu 7, 11 et 44 jours après l’admission de Franck. Cela a permis à la peau de son jumeau d’avoir le temps de cicatriser et de limiter au maximum les séquelles.

Source :

Europe 1

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline