À quelques jours des retrouvailles entre l’Olympique de Marseille et l’Olympique Lyonnais dans l’Olympico de dimanche, Jean-Michel Aulas a à sa manière lancé les débats via un communiqué sur le site officiel du club.

Il a passé l’été ou presque à tirer à boulets rouges sur le Paris Saint-Germain et sa direction, et il est désormais de retour dans l’actualité. Après un beau succès de son écurie lors de sa rencontre de Ligue des Champions contre le Dinamo Zagreb (3-0), Jean-Michel Aulas n’a pas perdu de temps avant de se projeter sur les prochaines échéances de l’Olympique Lyonnais. Dès le lendemain, et dans le cadre de l’affiche au sommet de la cinquième journée de Ligue 1, le président des Gones a de nouveau dégainé l’artillerie lourde pour réagir à un arrêté préfectoral rendu public ce vendredi.

De mauvais souvenirs

Petit retour en arrière, il y a tout juste un an précisément, et la rencontre entre les deux Olympiques qui s’était déroulée dans une ambiance assez hostile, notamment à l’encontre de Mathieu Valbuena, de retour en terre marseillaise sous les couleurs de l’OL. Après les incidents qui avaient émaillé le match, les deux présidents s’étaient adonnés à une véritable passe d’armes au travers des médias. Et même si Jean-Michel Aulas est désormais orphelin de son meilleur ennemi Vincent Labrune, le patron rhodanien n’a rien perdu de sa verve.

En cause, le décret de la préfecture des Bouches-du-Rhône, interdisant purement et simplement l’utilisation d’un bus aux couleurs de Lyon, ainsi que le déplacement de ses supporters au Stade Vélodrome.

La réponse du président Aulas

Il n’en fallait pas moins à JMA pour donner son avis sur la question, dans un communiqué officiel dont lui seul à le secret. Morceaux choisis.

“De telles décisions, prises contre l’avis des clubs, vont à l’encontre des objectifs de la LFP et des clubs de faire des matchs des moments de fêtes et de convivialité. D’ores et déjà l’Olympique Lyonnais émet toutes réserves sur ces décisions qui mettent l’OM dans les meilleures conditions en l’absence de supporters lyonnais et il espère que l’arbitre de la rencontre de dimanche, Monsieur Anthony Gautier, pourra exprimer ses grandes qualités sans pression excessive, contrairement au contexte exécrable de l’année dernière auquel Monsieur Ruddy Buquet avait été confronté. L’Olympique Lyonnais compte enfin sur la Ligue par l’intermédiaire de son directeur général exécutif Didier Quillot pour que ce grand rendez-vous de dimanche réunisse esprit festif, supporters passionnés et passion sans excès, contribuant ainsi à la promotion de notre football et à l’intérêt d’investisseurs comme le futur actionnaire de l’OM Frank Mc Court.

Avec sa finesse habituelle, Jean-Michel Aulas a bel et bien lancé l’Olympico. Mais en raison de la vacance de pouvoir à sa tête, pas dit que la direction de l’écurie phocéenne ne prenne le temps de répondre à son homologue. En espérant toutefois que le plus beau des spectacles ne se déroule encore et toujours que sur la pelouse, dimanche soir.

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline