1 – Informez-vous sur la législation en vigueur.

Le Street marketing est assimilé à une activité commerciale, puisqu’il s’agit de proposer un produit ou un service à la vente.  Elles sont généralement possibles sans déclaration ni autorisation préalables. Mais il est toujours bon de vérifier en préfecture et en mairie, si un arrêté municipal impose une déclaration ou une autorisation, ou des conditions spéciales à respecter. Ces arrêtés seraient a priori illégaux, car considérés un abus de pouvoir, il est donc possible de porter plainte auprès du tribunal administratif.

Attention : Il est par contre interdit par le Code de la route de distribuer des tracts aux occupants des voitures sur les voies de circulation, y compris arrêtés à un feu. Il est également recommandé de ramasser les tracts jetés à terre, si besoin est.

2 – Choisissez la bonne méthode de distribution.

Il existe plusieurs manières de distribuer des flyers, à vous de choisir celle qui correspond le mieux à votre offre :

  • Distribution en face à face :

La plus classique et la plus efficace reste de distribuer directement vos flyers. Le lieu a bien entendu toute son importance, veuillez vous référer au point n°3 pour en savoir plus.

 

  • Présentoirs gratuits dans les lieux publics :

Vous pouvez profiter des présentoirs pour flyers gratuits mis à disposition dans certains centres commerciaux, administrations ou de tourisme. Evitez d’en mettre trop, c’est mieux de revenir plusieurs fois afin de surveiller le stock disponible et la popularité de votre flyer. Méthode particulièrement adaptée aux activités de divertissement.

  • Etal des commerçants :

Certains commercants de proximité ont la gentillesse de présenter des affiches ou des flyers pour d’autres commerces non concurrents. Là encore, veuillez à choisir des lieux de distribution compatibles avec votre activité : boulangeries, pharmacies, magasins d’équipement sportif…

  • Boîte aux lettres :

Il est possible de distribuer vos flyers dans les boîtes aux lettres d’une zone géographique spécifiée par votre cible. Attention, ce type de publicité est souvent considéré intrusif, cela risque d’impacter votre image, chez certaines personnes anti-pub.

  • Pare-brise des voitures :

Comme dans le cas précédent, mettre un prospectus sur le pare-brise d’une voiture peut laisser une mauvaise impression. On conseille d’éviter cette pratique, à moins de proposer un produit ou service directement en rapport avec les voitures.

3 – Définir le lieu de distribution en face à face.

  • Les lieux de distribution dépendent de la cible ou « prospect » et sont généralement caractérisés lors de la conception du flyer. Si l’on cible un public dans une situation précise, il est pertinent d’opérer une veille afin de repérer les lieux stratégiques associés à cette cible : sortie d’une université, d’un salon de l’automobile, d’un espace de jeux pour enfants…

  • Exemples : Si vous voulez faire découvrir votre boutique, optez pour la sortie d’un centre commercial ou au coin de rues passantes, à proximité de votre local.

Si vous voulez promouvoir votre produit auprès d’un public jeune, vous pouvez vous poster à la sortie d’une fac ou d’un lycée.

  • Lors de votre veille, pensez à chercher les lieux de passage obligés. Les passants, souvent en manque de temps ou simplement peu intéressés par la publicité, essayent souvent d’esquiver les marketeurs de rue. Il est donc bon de repérer quelques points de passage, comme une sortie d’une station de métro ou une portion de trottoir étroite. Ne créez pas d’obstruction au trafic piétonnier pour autant, car cela se reflèterait de manière négative sur l’image de votre marque.

4 –  Choisir l’heure de distribution idéale.

Choisir la bonne heure pour distribuer votre flyer a autant d’importance, cela aidera à définir comment votre flyer sera accueilli, et s’il sera lu ou conservé. Optez pour des heures d’affluence, mais ne distribuez pas vos flyers à des heures de pique, où votre flyer n’aurait que peu de chance d’attirer l’attention de votre cible. L’idéal de trouver un moment où les passants sont nombreux, mais ont un peu de temps disponible à vous consacrer.

Ex : En semaine, en fin d’après-midi, les gens que vous croisez rentrent du travail, ne sont pas pas pressés et sont dans une bonne disposition pour se laisser approché et peut-être même tenter de nouvelles choses.

Attention : Evitez de distribuer vos flyers en même temps que d’autres distributeurs, afin de ne pas lasser votre cible, qui tenterait d’éviter tout contact avec vous. Et surveillez bien la météo : en cas d’averses ou de jour pluvieux, mieux vaut reporter votre opération, sans quoi elle pourrait être sérieusement impactée par le temps morose.

5 – Attirer l’attention du public.

Si l’apparence du flyer est évidemment à soigner, l’apparence de celui qui le distribue n’est pas à négliger non plus.

  • Offrez une image attrayante afin de mettre le passant en confiance et de l’inciter à accepter votre flyer. Apparence impeccable, mais abordable. Le sourire est de rigueur, mais favoriser des distributeurs avec une personnalité extrovertie et amicale.
  • Susciter l’intérêt des passants est crucial à la réussite de votre opération. Il est bon de fournir à vos employés un uniforme en lien avec le thème de celle-ci ou avec l’image de marque de votre entreprise. Il peut être sobre : t-shirt personnalisé et pantalon d’une couleur définie, ou être plus ludiques avec un déguisement ou des accessoires loufoques.

6 – Formez votre personnel de distribution.

La personnalité des distributeurs est importante, évitez d’employer des gens timides ou de nature introvertie. Une fois votre équipe établie, il est essentiel de bien la former. Voici quelques questions auxquelles répondre avant le début de l’opération :

  • Comment aborder les gens ? : manière polie, pas trop cavalière, et toujours avec un sourire et un bonjour.
  • Quelles personnes cibler ? : étudiants, retraités, mère de famille…
  • Où se placer et que faire en cas d’imprévus.
  • Etablissez une liste de questions et réponses que l’on pourrait attendre de la part du public : adresse du magasin, type de produits, heures d’ouverture et toutes autres informations contenues dans votre flyer.

8 – Contrôlez le bon déroulement de la distribution.

On peut avoir bien planifier son opération, on est jamais à l’abri d’un imprévu (flux piéton en berne, météo défavorable, performance insuffisante de votre personnel). Opérer quelques visites de contrôle lors de votre opération permettra de repérer les problèmes et de mesurer l’impact de la distribution.

Y-a-t’il des flyers sur le sol ? Les gens refusent-ils les flyers ? Posent-ils des questions que n’aviez pas préparées ? A vous de communiquer avec votre personnel afin de déceler tous problèmes éventuels.

9 – Intégrer la distribution dans une campagne plus globale :

Pour que la distribution de flyers ait plus d’impact sur la notoriété de votre boutique, il est important de l’inscrire dans un plan de communication élargi.  Exemples : Associez-la à une promotion temporaire sur un de vos produits. Offrez des échantillons aux personnes qui vous « likent » sur les réseaux sociaux. Mettez vos flyers à disposition dans des lieux publics.

10 – Perfectionnez votre méthode de distribution grâce à un retour d’information.

Ne distribuez pas tous vos flyers en une fois. Grâce à l’essor des imprimeries en ligne, il est peu onéreux d’imprimer des tracts en grande quantité. Ce sont les coûts fixes qui pèsent le plus lourd dans la facture. Par exemple, prenez print24.com, pour 11,56€, vous recevrez 100 exemplaires de votre flyer, alors que 1000 unités vous coûteraient 15,80€.
Il serait donc plus intéressant de renouveler la distribution de flyers, en alternant les points de contact et les heures, afin de trouver la méthode idéale, quitte à les distribuer vous-même.

S’il est difficile de mesurer l’impact d’une opération de distribution de flyers, il est crucial de noter quelques facteurs après la distribution. Beaucoup de gens ont-ils jeté leurs flyers par terre ? Avez-vous eu plus de visites spontanées dans votre boutique après la distribution ? Demandez à votre personnel de noter l’intérêt de la cible selon les heures et les points de distribution. Ainsi si vous décidez de renouveler l’opération, vous pourrez utiliser les enseignements que vous avez reçus.

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline