Annoncé partant en direction de Barcelone par la presse catalane, Marquinhos semble lui aussi décidé à quitter le Paris Saint-Germain, et ce par tous les moyens.

Alors que toute l’Europe du football était fixée sur le début des huitièmes de finale de l’Euro en France qui débutaient ce week-end, pour Marcos Aoás Corrêa, alias Marquinhos, l’actualité du moment était tout autre. Car la presse espagnole, en attendant que la Roja ne joue sa place en quart ce lundi contre l’Italie (18h), a tué le temps en se focalisant sur un dossier de plus en plus bouillant du mercato.

Samedi déjà, SPORT faisait sa une du jour avec une déclaration du défenseur du PSG, en titrant “Quiero ir al Barça (“Je veux aller au Barça“). Le journal catalan nous apprenait donc que le Brésilien lui-même aurait demandé à son président Nasser al-Khelaïfi de discuter de son transfert avec Josep Maria Bartomeu, son homologue barcelonais.

Un temps de jeu insuffisant

Une nouvelle qui a fait l’effet d’une bombe du côté du club de la capitale française, avant que le média ibérique ne surenchérisse dimanche en déclarant que le départ de l’international auriverde serait d’ores et déjà acté à l’aide d’un “Maintenant, c’est bon“, et ce malgré le remplacement de Laurent Blanc par Unai Emery sur le banc francilien, effectif depuis aujourd’hui.

Trois années après son arrivée sous les couleurs du Paris Saint-Germain en provenance de la Roma, le jeune défenseur de 22 ans semblerait en effet s’être lassé de sa situation sportive. Jamais véritablement considéré comme un titulaire en puissance par son entraîneur – que ce soit dans l’axe où la route est bouchée, ou sur le côté droit même après l’affaire Serge Aurier – il apparaît comme logique que le natif de São Paulo nourrisse des envies d’ailleurs.

Un conflit en vue ?

Et si son transfert a souvent alimenté les rumeurs pendant les précédentes trêves, cette intersaison 2016 devrait enfin sonner la fin de l’aventure parisienne pour celui qui se destinait à une carrière en tant que gardien de but. Devrait, oui, mais pas de façon certaine pour autant. Car si pour Marquinhos le choix est définitif, les dirigeants qataris ne l’entendent pas de cette oreille, d’autant que la direction de l’écurie des Blaugrana ne disposerait pas des 45 millions d’euros nécessaires à une éventuelle transaction.

Qu’importe, si l’on en croit la nouvelle formule utilisé par le périodique, qui revient à la charge ce lundi en affirmant que l’ex de la Louve (2012-2013) serait en train de sérieusement réfléchir à partir au clash avec ses supérieurs. En sachant que la piste Samuel Umtiti est aussi sur les tablettes du Champion d’Espagne, à hauteur de “seulement” 32 millions d’euros…

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline