Déjà éliminé de la Copa America avec l’Uruguay malgré un large dernier succès sur la Jamaïque (3-0), Edinson Cavani devrait rapidement se pencher sur son avenir au sein de la capitale française

Tout comme son voisin brésilien, la Celeste d’Edinson Cavani n’a pas fait long feu dans cette 100ème édition du Championnat d’Amérique du Sud des Nations. Et à l’image de son équipe, le buteur uruguayen a clairement manqué son rendez-vous, en affichant aucun but au compteur sur les trois rencontres disputées. Pire encore, il a été désigné principal responsable du fiasco par bon nombre d’observateurs. Mais qu’importe, car pour l’attaquant du Paris Saint-Germain, l’heure est désormais à son avenir en club et le temps des négociation avec ses dirigeants est venu.

Le renouveau sans Ibra ?

Débarqué d’Italie lors du mercato estival de 2013, l’ancien buteur du Napoli a depuis connu de nombreux hauts et bas sous ses nouvelles couleurs franciliennes. Régulièrement critiqué après ses prestations mitigées, il n’a finalement jamais convaincu ses détracteurs. Alimentant régulièrement la page des rumeurs de transferts pendant les périodes de marché, son départ du Champion de France en titre a d’ailleurs maintes et maintes fois été évoqué.

Cette année cependant, la donne est toute autre pour Edinson Cavani. Car “libéré” de la concurrence presque insurmontable que représentait Zlatan Ibrahimovic à la pointe  de l’attaque, un nouvel avenir semble se dessiner pour lui sous le maillot du PSG. Ajoutez à cela le remplacement de Laurent Blanc par Unai Emery, en provenance du FC Séville, et les cartes pourraient être redistribuées.

Briller sous l’ère Emery

L’occasion est trop belle pour “El Matador“, qui peut enfin prétendre à une place de titulaire en numéro 9, et non pas jouer à contre-coeur sur les ailes de l’attaque. Selon Sky Sport Italia, c’est donc bien dans la capitale de l’Hexagone que se dessine son futur proche. À en croire le média transalpin, le joueur de 29 ans devrait donc rempiler aux côtés de Paris, qui n’a pour l’instant toujours pas recruté de nouvel attaquant.

Le choix de la stabilité qui le lierait avec son club jusqu’en 2020, soit une prolongation de contrat d’une durée de deux ans, assortie d’une augmentation de son salaire, qui devrait atteindre les 8 millions d’euros, plus 2 de bonus suivant ses performances. Et si nous analysons sa récente déclaration au micro de MarcaTV, invité à s’exprimer sur le technicien andalou, la suite de sa carrière semble bien toujours en Ligue 1.

Unai Emery, on le connaît tous ! Quand on suit le football, on a vu ce qu’il a fait. Il a quand même gagné trois Ligue Europa. Mais je ne suis au courant de rien en ce qui concerne un éventuel transfert. J’avais la tête à la Copa America, sincèrement. En tout cas, c’est un technicien qui a fait du bon travail. Moi, j’aime le football, et quand je vois un entraîneur comme ça, quelqu’un de travailleur, qui fait des sacrifices, réussir, ça me fait vraiment plaisir. Ca me fait plaisir quand ce genre d’équipe atteint ses objectifs”.

De là à en titrer la conclusion d’une perche tendue par l’international de l’Uruguay, il n’y a qu’un pas…

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline