Directement qualifié pour la Ligue des Champions après sa deuxième place obtenue au classement de Ligue 1, l’OIympique Lyonnais avance déjà ses pions pour se renforcer en vue de la saison prochaine.

Un énorme finish a permis aux Gones de dépasser Monaco dans les ultimes journées du championnat, et à peine l’exercice 2015-2016 bouclé, l’heure est désormais à la préparation du mercato estival. Car nul doute que les choses vont bouger du côté du club rhodanien lors des prochains mois, même si le marché de l’OL sera moins actif que l’an passé, comme l’a précisé JMA sur BeIn Sports“Ce sera bien plus calme que l’année dernière. On peut imaginer qu’il y aura une ou deux arrivées. Et après, nous ferons surtout en fonction des départs”.

Pour pallier ceux très probables de plusieurs cadres de son effectif, tels que Clément Grenier ou encore Alexandre Lacazette, Jean-Michel Aulas a déjà des cibles bien précises. Mais c’est pourtant bien dans le secteur défensif que la première recrue de l’été pourrait faire son apparition. Une venue pour doubler la paire Samuel UmititiMapou Yanga-Mbiwa.

Juninho de retour ?

Sept années se sont déjà écoulées depuis que l’emblématique Juninho Pernambucano a foulé pour la dernière fois la pelouse du Stade Gerland. Et comme l’ont souvent fait savoir les supporters du septuple Champion de France pendant de nombreuses années après son départ, un retour du milieu de terrain brésilien serait très apprécié. Enfin, le président de l’OL semble les avoir entendus -ou presque- puisque d’après plusieurs médias, un homonyme serait en passe de rejoindre les rangs de l’équipe de Bruno Génésio.

José Carlos Ferreira Júnior, dit Juninho, très vraisemblablement inconnu du grand public dans l’Hexagone, est un jeune défenseur du club auriverde de Coritiba, qui évolue en Série A, la première division au pays du football-roi. Et si son nom a été associé à celui du dauphin du PSG en début de semaine dans les journaux locaux, deux autres équipes seraient également sur les rangs pour s’attacher les services du jeune joueur de 21 ans. Selon Globoesporte, Flamengo aurait ainsi déjà proposé 1,2 millions d’euros pour s’approprier 50% des droits de Juninho (accompagné d’un prêt de deux autres joueurs) plus 3 millions de salaire répartis sur cinq années de contrat. Le Dynamo Kiev aurait également émis une offre de son côté, même si cette dernière n’a pas encore été rendue publique.

Un bras de fer lancé par Aulas

Entre alors en jeu l’Olympique Lyonnais, qui pourrait débourser pas moins de 3 millions d’euros pour acquérir l’entièreté des droits du natif de Londrina, Un montant qui correspond à sa clause libératoire. Un chèque déjà rédigé par les dirigeants du Rhône, et qui semble les faire pointer en pôle position dans le dossier. Des transactions qui n’ont pas manquer de faire réagir Gilson Kleina, l’entraîneur de l’actuel troisième de la ligue, dont la première journée s’est déroulée ce week-end.

“Toutes ces annonces, ça travaille les joueurs. Et malheureusement, ça nous déconcentre. Mais je peux le comprendre, nous sommes des êtres humains. J’ai discuté avec Juninho, et lui ai demandé de bien rester concentré sur Coritiba. C’est un grand joueur et je lui ai dit que son meilleur agent pour l’instant, ce sont ses jambes. S’il se disperse, tout peut très rapidement changer. Et le football n’aura pas de mémoire”.

Le défenseur central brésilien, sous contrat avec son club jusqu’en 2018, serait également en négociations pour discuter d’une éventuelle prolongation, afin de déterminer en parallèle clause libératoire bien plus salée qu’à l’heure actuelle. De quoi faire davantage monter les enchères.

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline