Grâce à deux buts d’Antoine Griezmann inscrits devant son public, l’Atlético de Madrid se hisse en demi-finale de la Ligue des Champions au détriment de Barcelone.

C’est dans un stade Vicente Caldéron plein comme un oeuf et bouillant que l‘Atlético de Madrid a réussi l’exploit de sortir le FC Barcelone en quart de finale de la Ligue des Champions. Un succès globalement mérité sur l’ensemble des deux rencontres, durant lesquelles les hommes de Diego Simeone ont mieux que personne gêné les champions d’Europe en titre à établir leur jeu. Conscients d’avoir un but à remonter suite à l’issue du match aller perdu 2-1 au Camp Nou, les Colchoneros sont entrés dans leur partie comme des “mort de faim”. En exerçant un pressing intense dès le coup d’envoi, ils se sont ainsi rapidement créés des occasions franches, avant qu’Antoine Griezmann ne donne l’avantage aux siens sur une superbe tête à la réception d’un centre de Saul Niguez (1-0, 36e). Une avance suffisante pour s’imposer, mais qui a immédiatement fait reculer l’Atlético jusqu’à la pause.

En face, le Barça n’a cadré qu’une seule frappe en première période, et a bien failli encaisser un nouveau but à la reprise, si la tête du même Saul n’avait pas heurté la barre. S’en est alors suivi une attaque-défense de plus d’une demi-heure mais aucune des nombreuses tentatives blaugrana n’a fait mouche. Et c’est même l’international français qui offrait le break à ses partenaires sur un penalty obtenu après une main d’Andrés Iniesta (2-0, 88e). Barcelone aurait tout de même dû également bénéficier d’un penalty sur une nouvelle main en toute fin du temps réglementaire, celle de Gabi, mais l’arbitre a jugé que celle-ci était commis en dehors de la surface de réparation. Les six minutes d’arrêt de jeu n’ont alors pas suffi aux joueurs de Luis Enrique pour décrocher la prolongation, et les Madrilènes devenaient une nouvelle fois les bourreaux des coéquipiers de Lionel Messi.

Antoine Griezmann à son apogée

Il n’était jamais parvenu à marquer le moindre but contre le FC Barcelone depuis qu’il porte la tunique rouge et blanche, et il a choisi la plus belle des nuits pour le faire. Deux fois. Grâce à ce doublé, Antoine Griezmann confirme qu’il est devenu un attaquant de classe mondiale, et a envoyé un sacré message à toute l’Europe du foot. Très en jambes dès le coup d’envoi, le buteur tricolore avait dans un premier temps réglé la mire sur une première tête stoppée par Marc-André ter Stegen à la 7e minute de jeu, avant de conclure magnifiquement sur sa deuxième opportunité.

En fin de rencontre, c’est plein de sang-froid qu’il a décidé de tirer le penalty, inscrivant au passage sa 29e réalisation de la saison, toutes compétitions confondues, dont sept lors des dix derniers matches de Champions League. À l’aube de l’Euro en France, et avec l’absence officielle de Karim Benzema pour la compétition, le Basque a prouvé qu’il avait les épaules pour mener la pointe de l’attaque des Bleus.

La bonne année pour l’Atlético ?

Deux années après avoir déjà éliminé le Barça au même stade des quarts de finale de C1 avant de perdre une finale historique contre le Real Madrid, l’Atlético réitère son exploit héroïque de sortir le grandissime favori. Grâce à deux prestations abouties à l’aller comme au retour, le dauphin de Liga a montré qu’il était très difficile à manoeuvrer, se reposant sur une assise défensive quasiment impénétrable. Mieux encore, les partenaires de Juanfran ont réalisé un 13e “clean sheet” en quinze matches de Ligue des Champions.

Avec la solidité qu’on leur connaît, ils ont également réussi la performance de priver les Barcelonais d’un but dans un match de la plus prestigieuse des coupes du Vieux Continent, chose qui ne leur était plus arrivée depuis avril 2014… contre ces mêmes Colchoneros, lors de leur dernière élimination. À la veille des tirages au sort des demi-finale de la compétition (demain 12h), nul doute que les trois équipes restantes en lice -le Bayern Munich, Manchester City et le Real Madrid– n’ont certainement aucune envie de tomber contre cet Atlético-là.

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline