A près de 3 mois de l’Euro 2016, la rédaction d’UnMec croit fort dans les chances de réussite de l’Equipe de France. La ferveur populaire risque d’être grande autour des hommes en bleu. Mais au-delà de la mobilisation, c’est le groupe lui-même qui laisse augurer de grands matchs à la maison. Nous croyons effectivement que l’Equipe de France peut gagner cet Euro 2016. Voici pourquoi…

Victoire France - France /Bresil - 12.07.1998 - Finale Coupe du monde 1998

Victoire France – France /Bresil – 12.07.1998 – Finale Coupe du monde 1998

Euro 2016 : France 98 dans toutes les têtes

Comment ne pas penser, même en 2016, 18 ans après (ouch le coup de vieux), à l’épopée incroyable que nous a fait vivre l’Equipe de France 1998 en Coupe du Monde ? Un mondial joué à domicile et qui, match après match, a transcendé Zidane et ses coéquipiers, mais aussi la France entière. Jusqu’à finir sur un bouquet final au Stade de France un soir de 12 juillet 1998, par un 3-0 retentissant face au Brésil.
Bref, les souvenirs sont grands et nombreux. Alors avant d’aborder cet Euro 2016, ils ne peuvent que nous revenir en tête. On ne peut que rêver tous d’un soutien populaire identique, aux six coins de l’hexagone, jusqu’à porter les Bleus lors des phases finales.

Deschamps-une

Un entraîneur winner : Didier Deschamps

On se sent tout de suite plus confiant à l’idée d’aborder l’Euro 2016 avec Didier Deschamps, qu’avant d’aller à la Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud en compagnie de Raymond Domenech. Loin de nous l’envie de cracher sur l’ancien sélectionneur (quoique…), mais l’ancien capitaine de l’Equipe de France, vainqueur de la Coupe du Monde 1998 et de l’Euro 2000, en impose. Clairement. C’est lui le patron. Et pas n’importe lequel en plus. Un patron à qui l’on fait d’office confiance lorsqu’il s’agit de gagner une compétition.
Car en dehors des 2 championnats mentionnés plus hauts, il affiche également 2 Ligues des Champions (1993 avec l’OM et 1996 avec la Juventus), puis une perdue en tant que coach avec Monaco, face à Porto, en 2004. Dernièrement, nous l’avons aussi vu ramener l’OM aux sommets du foot français, après des années et des années sans aucun titre. Qu’on se le dise : Didier Deschamps est un gagnant et l’homme de la situation.

Une équipe prometteuse et qui y croît

Nous vous proposons de parler de l’effectif de l’Equipe de France sans évoquer les noms de Valbuena et de Benzema. Etant dans l’ignorance totale quant à la situation de ces deux joueurs lors de l’Euro 2016, oublions-les !
Même sans eux, les Bleus se présenteront avec une magnifique équipe à l’Euro 2016. Nous aimerions par exemple commencer par le milieu à 3 que présentera Deschamps et qui devrait compter Blaise Matuidi, Paul Pogba et Lassana Diarra. Tout simplement l’un des meilleurs d’Europe. Sans oublier Cabaye, Schneiderlin, Moussa Sissoko et, nous l’espérons tous, Nabil Fékir. C’est très costaud.
Devant, les Bleus sont tout aussi prometteurs, avec une ligne d’attaque jeune mais évoluant chez les plus grands d’Europe : Martial (Manchester United), Antoine Griezmann (Atletico Madrid) et Olivier Giroud (Arsenal), les 3 faisant une excellente saison. Derrière eux, cela reste jouable pour André-Pierre Gignac, Hatem Ben Arfa ou pourquoi pas Dimitri Payet. N’oublions pas de citer la défense, même s’il s’agit du secteur posant le plus de questions. Seul Raphaël Varane (Real Madrid) semble intouchable, ainsi que le décrié Patrice Evra (Juventus Turin).

Un groupe facile pour gagner en confiance

Enfin, autre bon indice et non des moindres : la France a le net avantage de posséder un groupe très facile pour entrer sereinement dans cet Euro 2016. Avec l’Albanie, la Suisse et la Roumanie, les Bleus ont là le cocktail idéal pour claquer un maximum de buts et surtout, faire grimper le capital confiance avec les matchs à élimination directe.
On y croit.

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline