Grâce à un nouveau doublé de Lionel Messi, le FC Barcelone est allé s’imposer 2-0 sur la pelouse d’Arsenal lors du huitième de finale aller de Ligue des Champions.

Le miracle n’a pas eu lieu à l’Emirates Stadium mardi soir. Pourtant, la décision fut longue à se dessiner, tant les Gunners sont parfaitement rentrés dans leur match. Bien en place dès le coup d’envoi, le milieu de terrain mis en place par Arsène Wenger a pressé et gêné la transmission d’ordinaire si fluide du Barça. Les premières actions étaient même à mettre à l’actif des locaux, mais la machine catalane s’est rapidement remise en parfait état de marche. Et si Luis Suarez ratait deux opportunités d’ouvrir la marque en toute fin de première période, le plus dur restait à venir pour Arsenal.

Lors du second acte, les coéquipiers d’Olivier Giroud ont cruellement marqué le pas. Et sur un contre éclair de la “MSN“, Lionel Messi trompait une première fois Petr Cech (1-0, 71e) avant de doubler la mise quelques minutes plus tard sur penalty (2-0, 83e) après une faute de Mathieu Flamini. Un deuxième but qui scelle définitivement ou presque les espoirs de qualification des hommes du technicien alsacien.

Messi, encore et toujours

Il n’avait encore jamais marqué contre Petr Cech, c’est désormais chose faite. Lionel Messi a -comme à son habitude- débuté la partie au petit trot, puis est monté en puissance tout au long de la rencontre avant de terminer au sommet. Il a d’ailleurs décidé de passer la seconde lors du contre éclair fatal aux Cannoniers, en concluant de la plus efficace des manières le service dans l’axe de son coéquipier Neymar.

Sur le penalty enfin, l’international argentin a abandonné la méthode indirecte et s’est contenté d’un parfait contre pied sur le portier tchèque, pour offrir la balle de break aux siens. En inscrivant son 8e but contre Arsenal en Ligue des Champions, sa proie favorite, la Pulga porte également à 10 000 le nombre total de réalisations dans l’histoire du Barça.

Arsenal n’y arrive pas

Une défaite contre l’ogre espagnole, qui finalement n’a rien de surprenante, cache néanmoins une réalité statistique assez inquiétante pour le club de Premier League, et ce malgré une assiduité historique sur sa présence en C1 depuis l’an 2000, soit 16 participations consécutives. Arsenal a en effet connu hier soir sa quatrième défaite par deux buts d’écarts en huitième de finale aller à domicile en autant d’années. Un revers qui lui laisse moins de 3% de chances de passer au prochain tour, si l’on se base sur les précédents scenarii identiques de la compétition et les statistiques de l’UEFA.

Hier soir encore, les joueurs du coach tricolore n’ont pas tenu le rythme imposé par les Blaugranas, et ce malgré une entame de match bien maîtrisée. Un symptôme édifiant qui montre la difficulté qu’a l’écurie d’outre-Manche à se hisser au niveau des cadors du Vieux Continent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +