Le groupe LVMH aux 70 marques (Louis Vuitton, Fendi, Céline, Givenchy, Guerlain ou encore Sephora) a atteint en 2015 le niveau record de 35,67 milliards d’euros, en hausse de 16%, tandis que le bénéfice net s’affiche à 3,57 milliards d’euros, en baisse de 37% en raison d’une base de comparaison défavorable : la plus-value mirifique d’environ 2,8 milliards d’euros liée à sa sortie du capital de son rival Hermès avait en effet gonflé les résultats 2014 (à 5,65 milliards).

Selon le PDG du groupe les résultats 2015 du groupe prouvent que malgré l’instabilité économique et géopolitique  LVMH a les capacités pour progresser. 

“LVMH affiche actuellement l’une des meilleures dynamiques de résultats au sein du secteur grâce aux performances très solides de ses marques-clés (LV, Hennessy, Parfums Dior, Sephora, Bulgari) dans ses marchés historiques “, soulignent les analystes du courtier Aurel BGC, dont les propos sont rapportés par l’AFP.

LVMH s’appuie sur ses ventes en forte progression en Europe (+ 10%), aux Etats Unis (progression de 9%) ainsi qu’au Japon (augmentation de 13%).

  • La Mode et Maroquinerie voit son chiffre d’affaires progresser de 14% en un an
  • La Distribution Sélective (dont Sephora) a vu ses ventes grimper de 18%
  • Les Vins et Spiritueux, une croissance organique de 6%
  • Les Montres et Joaillerie de 8%
  • Les Parfums et Cosmétiques de 7%
logo-lvmh

LVMH

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline