Les experts de la banque américaine Morgan Stanley estiment qu’Apple pourrait connaître une baisse de ses ventes d’iPhone en 2016. Une première depuis 2007.

231 millions d’iPhones achetés en 2015 !

Depuis la sortie de son tout premier iPhone – nous nous souvenons tous de la folie provoquée alors par Apple chez les consommateurs – la marque à la pomme a sans cesse connu des années records. C’est-à-dire ? Le smartphone révolutionnaire a battu, année après année, depuis 2007, des records de vente par rapport à l’exercice précédent. Ce qui signifie aussi que 2015 fut un autre sommet pour l’entreprise fondée par Steve Jobs. Avec 231,22 millions d’iPhones achetés dans le monde, Apple a connu une énième apogée cette année.

Mais il se pourrait bien que 2016 soit d’une toute autre facture… Ce sont les analystes de Morgan Stanley qui avancent en tout cas cela, arguant que le marché est aujourd’hui arrivé à maturité aux 4 coins du monde, et notamment en Chine, désormais largement équipée en smartphone Apple.

Lire aussi : « Faut-il investir dans une imprimante 3D ? »

L’iPhone 7 inversera-t-il cette tendance ?

Mais les économistes de Morgan Stanley ne s’arrêtent pas là. Ces derniers estiment en plus du reste qu’une partie des acheteurs de l’iPhone 6S ne se ré équiperont pas avec un nouveau smartphone en 2016. Et ce, même s’il semble que l’arrivée de l’iPhone 7 en septembre 2016 devrait présenter un bon nombre de nouveautés, en comparaison avec le précédent. Enfin, il ne faut pas oublier non plus que la concurrence se fait aujourd’hui plus forte pour Apple et notamment dans les pays émergents, où des smartphones sont commercialisés à des tarifs beaucoup plus abordables.

Pour étayer leur théorie, les analyses Morgan Stanley avancent que la baisse de ventes devrait être de l’ordre de 2,9% pour Apple. Ce qui équivaut toujours à plus de 218 millions d’iPhones achetés dans le monde. Pas d’inquiétude donc…

Nous avons testé le Samsung Galaxy S6

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline