Plus jeune pilote à prendre part à une course, plus jeune pilote à remporter des points en Formule 1 ; Max Verstappen est un précoce, lui qui n’a pas l’âge d’avoir le permis. Et le Néerlandais ne compte pas s’arrêter là.

Loin d’être doté d’une des meilleures voitures du circuit, l’ancien prodige du karting termine troisième du championnat d’Europe de Formule 3 2014, avec 16 podiums en 33 courses. Une performance qui n’est pas passée inaperçue.

Excité à l’idée de concourir en Formule 1 depuis sa plus tendre enfance, Max Verstappen s’est vu offrir cette possibilité par la Team Red Bull dès la fin d’année dernière. Au volant de la Toro Rosso STR9, il réalise le sixième temps de la première séance des essais libres du Grand Prix du Brésil. L’écurie partenaire de Red Bull lui propose alors un baquet pour la saison prochaine, ce que le jeune homme accepte sans réfléchir.

Progrès constants

Lancé dans le grand bain en Australie, Max Verstappen, au volant de sa STR10 balbutiante, montre d’ores et déjà tout son talent lorsque la mécanique le suit. Sixième de la première séance d’essais, il est obligé de mettre fin à la deuxième séance à mi-parcours suite à un problème de batterie. La journée du samedi est moins sujette aux surprises et il termine d’abord onzième des derniers essais libres puis douzième de la séance de qualifications.

Motor Racing - Formula One Testing - Day 4 - Jerez, Spain

Le lendemain, le pilote réalise une course intelligente et propre jusqu’à mi-parcours, pointant à la cinquième place. Mais après un changement de pneu rapide, le moteur de sa Toro Rosso casse et il est contraint à l’abandon alors qu’il ne restait plus que treize voitures en piste et que les points lui tendaient les bras.

Deux semaines plus tard, à Sepang en Malaisie, Max Verstappen confirme ses bonnes dispositions tout au long du week-end. Consécutivement septième, huitième et neuvième des séances d’essais libres, le jeune pilote se place sixième sur la grille de départ, loin devant son coéquipier Sainz Jr., quinzième.

Une Loi Verstappen ?

Au terme d’une course maîtrisée et battu par des voitures plus performantes que la sienne, Verstappen termine septième et, à 17 ans, 5 mois et 29 jours, devient le plus jeune pilote à marquer des points en Formule 1. Il devance dans ce « classement » Daniil Kvyat de plus de deux ans. Un record qui ne risque pas de tomber puisque la FIA envisage d’interdire aux moins de 18 ans un baquet en F1. Une « Loi Verstappen » en quelque sorte…

Loin de ces considérations, le jeune homme reste concentré sur ses objectifs : continuer à marquer des points et finir dans le top 8 à l’issue de la saison. Ce qui ne devrait pas manquer si sa progression ne flanche pas.

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline